NormInfo

tutoriels

Publication

Machines de forage et de fondation - Sécurité - Partie 1 : prescriptions communes

NF EN 16228-1/A1

Suivie par la Commission : Machines de forage, de fondation et pour les tunnels Origine des travaux : Européenne
    Motif : Révision de document

Résumé:

Modification de l'Article 1, Domaine d'application Au cinquième alinéa, dans la premier tiret remplacer " prEN 16191 " par " EN 16191 ", dans la dernière phrase, supprimer le point final du troisième tiret et ajouter ce qui suit: " ; les machines d'extraction spécialisées et les machines pour l'extraction à ciel ouvert (par exemple, machines de forage dans la roche, foreuses de trous de mine) (dans le domaine d'application de la CEN/TC 196) ; toutes les machines d'extraction souterraine et les machines pour l'extraction de substances minérales solides (par exemple, machines de forage dans la roche, machines de forage ascendant, machines foreuses pour puits sans tige de traction, machines de forage à tarière, jumbos) ainsi que les machines et équipements pour l'exploitation minière souterraine (dans le domaine d'application de la CEN/TC 196) ; les foreuses à béton (carotteuses) sur colonne (couvertes par l'EN 12348) ; les machines portatives (notamment les machines couvertes par l'ISO 11148-5). ". Au sixième alinéa, dans la première phrase, remplacer " sera conforme aux prescriptions spécifiées dans la présente norme sur les machines de forage et de fondation " par " est couvert par la présente norme ". Au dernier alinéa, remplacer par ce qui suit : " Si les machines de forage et de fondation sont destinées à être utilisées dans une atmosphère explosible, ou dans le cas d'un risque de foudre, des prescriptions supplémentaires non couvertes par le présent document auront besoin d'être respectées. Le présent document ne s'applique pas aux machines de forage et de fondation fabriquées avant la date de sa publication. ".

Voir plus Voir moins

Informations complémentaires :
  • Les normes sont élaborées par des commissions de normalisation, gérées par AFNOR et les Bureaux de normalisation des professions, qui rassemblent des représentants de toutes les parties intéressées (producteurs, utilisateurs, pouvoirs publics, associations, centres techniques, ...).

    En vue d'améliorer la qualité de ces documents, un dispositif de retour d'expérience a été mis en place auprès des utilisateurs. L'information recueillie permettra en particulier d'apprécier la nécessité de modifier le document publié.

    Afin d'adapter au mieux son contenu à vos attentes, AFNOR vous invite à répondre à ce questionnaire.