NormInfo

tutoriels

Publication

Chaudières de chauffage central - Partie 5 : chaudières spéciales pour combustibles solides, à chargement manuel et automatique, puissance utile inférieure ou égale à 500 kW - Définitions, exigences, essais et marquage

NF EN 303-5

Suivie par la Commission : Chaudières de chauffage central et brûleurs à combustibles liquides Origine des travaux : Européenne
    Motif : Révision de document

Résumé :

La présente Norme européenne s'applique aux chaudières de chauffage y compris les dispositifs de sécurité ayant une puissance nominale utile inférieure ou égale à 500 kW, qui sont conçues pour la combustion de combustibles solides uniquement et qui sont mises en oeuvre conformément aux instructions définies par le constructeur. La présente Norme européenne traite des phénomènes dangereux, situations dangereuses et événements dangereux significatifs se rapportant aux chaudières de chauffage utilisées comme il se doit et selon les conditions prévues par le constructeur (voir Article 4). Les chaudières peuvent être à tirage naturel ou forcé. Le chargement peut être manuel ou automatique. La présente Norme européenne contient des exigences et méthodes d'essai relatives à la sécurité, à la qualité de combustion, aux caractéristiques de fonctionnement et à la maintenance des chaudières de chauffage. Elle couvre également tout équipement externe qui influence les systèmes de sécurité (par exemple dispositif de sécurité contre un retour de flamme, trémie à combustible intégrée). La présente Norme européenne ne couvre que les chaudières intégrant des brûleurs comme une unité thermique. La Norme s'applique à l'association d'un corps de chaudière avec un brûleur de combustibles solides conformément à l'EN 15270 sous forme d'une unité thermique uniquement lorsque cette association est soumise à essai conformément à la présente Norme européenne. Les chaudières conformes à la présente Norme européenne sont conçues pour des installations de chauffage central dont le fluide caloporteur est l'eau, avec une température maximale admissible de 110 °C (limiteur de température de sécurité) et une pression hydraulique de service maximale admissible de 6 bars.

Voir plus Voir moins

Informations complémentaires :
  • Les normes sont élaborées par des commissions de normalisation, gérées par AFNOR et les Bureaux de normalisation des professions, qui rassemblent des représentants de toutes les parties intéressées (producteurs, utilisateurs, pouvoirs publics, associations, centres techniques, …).

    En vue d'améliorer la qualité de ces documents,un dispositif de retour d'expérience a été mis en place auprès des utilisateurs. L’information recueillie permettra en particulier d'apprécier la nécessité de modifier le document publié.

    Afin d'adapter au mieux son contenu à vos attentes, AFNOR vous invite à répondre à ce questionnaire.