NormInfo

tutoriels

Publication

Applications ferroviaires - Équipements électriques pour le matériel roulant - Partie 4 : composants électrotechniques - Règles pour disjoncteurs à courant monophasé

NF EN 60077-4

Suivie par la Commission : Matériel électrique ferroviaire Origine des travaux : Européenne
    Motif : Révision de document

Résumé:

En complément des prescriptions générales de la IEC 60077-2, la présente partie de la IEC 60077 donne les règles relatives aux disjoncteurs dont les contacts sont destinés à être connectés aux caténaires monophasées. La tension nominale de ces circuits est conforme à la IEC 60850. Les disjoncteurs qui font l'objet de cette norme peuvent être équipés de dispositifs d'ouverture automatique dans des conditions prédéterminées autres que celles de la surcharge, comme une tension insuffisante ou l'inversion du courant par exemple. Cette norme ne traite pas de la vérification de tels fonctionnements dans de telles conditions prédéterminées. L'incorporation de composants électroniques ou de sous-ensembles électroniques dans les composants électrotechniques est maintenant une pratique courante. Bien que la présente norme ne soit pas applicable aux matériels électroniques, la présence de composants électroniques n'est pas une raison suffisante pour exclure ces composants électrotechniques du champ d'application de cette norme. Il convient que les sous-ensembles électroniques inclus dans les disjoncteurs soient conformes à la norme correspondante applicable à l'électronique (IEC 60571). Cette norme ne couvre pas les disjoncteurs industriels qui doivent être conformes à la IEC 60056. Il convient d'employer la présente norme uniquement pour spécifier les prescriptions particulières relatives à l'application ferroviaire. Dans de tels cas, il convient qu'un document spécifique donne les prescriptions complémentaires auxquelles les disjoncteurs industriels doivent satisfaire.

Voir plus Voir moins

Informations complémentaires :
  • Les normes sont élaborées par des commissions de normalisation, gérées par AFNOR et les Bureaux de normalisation des professions, qui rassemblent des représentants de toutes les parties intéressées (producteurs, utilisateurs, pouvoirs publics, associations, centres techniques, …).

    En vue d'améliorer la qualité de ces documents,un dispositif de retour d'expérience a été mis en place auprès des utilisateurs. L’information recueillie permettra en particulier d'apprécier la nécessité de modifier le document publié.

    Afin d'adapter au mieux son contenu à vos attentes, AFNOR vous invite à répondre à ce questionnaire.