NormInfo

tutoriels

Examen systématique – INT

Date de clôture : 15/05/2021

Produits pétroliers - Dosage de l'eau - Méthode de titrage Karl Fischer par potentiométrie

NF ISO 6296

Suivie par la Commission : METHODES ANALYTIQUES Origine des travaux : Internationale
    Motif : Nouvelle norme

Résumé :

La présente Norme internationale prescrit une méthode de dosage direct de l'eau dans les produits pétroliers dont le point d'ébullition est inférieur à 390°C. Elle couvre des teneurs allant de 0,003 % (m/m) à 0,100 % (m/m). La présente Norme internationale peut s'appliquer aux produits pétroliers ayant un point d'ébullition supérieur à 390°C et aux huiles de base lubrifiantes. Cependant, la fidélité n'a pas été établie pour ces produits.

Voir plus Voir moins

Informations complémentaires :
  • Cette consultation est accompagnée d'au moins 1 document complémentaire auquel vous pouvez accéder via le bouton "Télécharger les documents"

  • Afin d'améliorer la qualité et la pertinence des documents normatifs européens ou internationaux ils font l’objet d’examens systématiques périodiques.

    L'examen systématique vise précisément à confirmer, réviser ou annuler les normes publiées ou confirmées 5 ans auparavant en tenant compte des évolutions du marché, des pratiques actuelles, de la technique et de la réglementation ou en signalant des difficultés d'application.

    Toute personne intéressée par la normalisation est invitée à donner son avis sur une norme soumise à l'examen. Pour donner votre avis sur une norme, il vous suffit de cliquer sur "Donner votre avis" et de compléter le questionnaire en ligne. Celui-ci sera transmis à la commission de normalisation qui l'examinera en vue de prendre position.

    Dans le cas d'une position de révision merci d'étayer avec des commentaires techniques les plus précis et détaillés possibles, idéalement en anglais. Pour cela merci d'utiliser la trame de commentaires (fichier WORD) téléchargeable avec les documents en examen. La consultation ne permet pas de redéposer cette trame de commentaires c'est pourquoi il convient de la renvoyer par courriel au secrétariat de la Commission (voir contacter le responsable ci-dessous).