NormInfo

tutoriels

Publication

Dispositifs de commande et de sécurité pour brûleurs à combustible liquide et pour appareils à combustible liquide - Exigences particulières - Partie 1 : robinets automatiques et semi-automatiques

NF EN ISO 23553-1

Suivie par la Commission : Chaudières de chauffage central et brûleurs à combustibles liquides Origine des travaux : Internationale
    Motif : Revision de norme

Résumé:

Le présent document spécifie les exigences relatives à la sécurité, à la conception et aux performances ainsi que les essais applicables aux robinets automatiques et semi-automatiques destinés à des appareils à combustible liquide. Il s'applique aux robinets automatiques et semi-automatiques qui sont: normalement fermés; utilisés dans des installations de combustion dans le but d'interrompre l'écoulement du combustible liquide avec ou sans retard sur la fermeture; conçus pour être utilisés avec des types de combustibles liquides (par exemple, fioul de distillat moyen, pétrole brut, fioul lourd ou kérosène) sans essence; Pour les autres types de combustibles liquides (par exemple, émulsions de combustible) , le constructeur et l'autorité effectuant les essais peuvent convenir de méthodes d'essai supplémentaires. Les types de combustibles liquides issus de processus de raffinage du pétrole sont classés en catégorie ISO-F-D dans l'ISO 8216-99 et font partie d'un dispositif ayant d'autres fonctions, par exemple des pompes à combustible liquide. Dans ce cas, les méthodes d'essai s'appliquent aux parties ou aux composants du dispositif qui constituent les robinets automatiques et semi-automatiques, c'est-à-dire les parties qui sont nécessaires à la fonction de fermeture. conçus pour être utilisés sur des brûleurs ou des appareils à combustible liquide; actionnés directement ou indirectement par un moyen électrique, mécanique ou hydraulique; équipés ou non de commutateurs à indicateurs de position fermée. Le présent document couvre uniquement les essais de type.

Voir plus Voir moins

Informations complémentaires :
  • Les normes sont élaborées par des commissions de normalisation, gérées par AFNOR et les Bureaux de normalisation des professions, qui rassemblent des représentants de toutes les parties intéressées (producteurs, utilisateurs, pouvoirs publics, associations, centres techniques, ...).

    En vue d'améliorer la qualité de ces documents, un dispositif de retour d'expérience a été mis en place auprès des utilisateurs. L'information recueillie permettra en particulier d'apprécier la nécessité de modifier le document publié.

    Afin d'adapter au mieux son contenu à vos attentes, AFNOR vous invite à répondre à ce questionnaire.