NormInfo

tutoriels

Publication

Implants chirurgicaux — Produits céramiques — Partie 2 : matériaux composites à matrice alumine de haute pureté renforcée par des grains de zircone

NF ISO 6474-2

Suivie par la Commission : Implants orthopédiques Origine des travaux : Internationale
Votre contact : Fatima BOUZIANI Motif : Revision de norme

Résumé :

Domaine d'application Le présent document spécifie les caractéristiques et les méthodes d'essai correspondantes des matériaux céramiques à base d'un matériau composite à matrice alumine de haute pureté renforcée par des grains de zircone, biostables, servant de substitut à l'os et utilisés comme éléments intercalaires, prothèses osseuses et éléments de prothèses d'articulation orthopédiques. Le présent document traite des matériaux composites comprenant une matrice alumine (c'est-à-dire une phase dominante d'alumine dans le matériau composite avec une fraction massique supérieur 60 pour cent ) similaire au matériau décrit dans l'ISO 6474-1, additionnée d'une certaine quantité de zircone et d'autres ingrédients définis. NOTE Les propriétés requises dans le présent document diffèrent de celles décrites dans l'ISO 6474-1 en ce qui concerne la résistance mécanique et la ténacité à la rupture. En outre, certaines exigences s'appliquent spécifiquement aux matériaux contenant de la zircone (voir l'ISO 13356) . La composition du matériau définie dans le présent document comprend des additifs supplémentaires. Les additifs type pour les céramiques à base d'alumine ou de zircone sont, entre autres, Mg, Y et Ce. Ces additifs peuvent être utiles pour améliorer les propriétés mécaniques et/ou la stabilité chimique des matériaux composites à base d'alumine-zircone. Le présent document ne traite pas de la biocompatibilité (voir l'ISO 10993-1) . Il est de la responsabilité du fabricant d'évaluer la biocompatibilité du matériau composite céramique spécifique qui est produit conformément au présent document.

Voir plus Voir moins

Informations complémentaires :
  • Les normes sont élaborées par des commissions de normalisation, gérées par AFNOR et les Bureaux de normalisation des professions, qui rassemblent des représentants de toutes les parties intéressées (producteurs, utilisateurs, pouvoirs publics, associations, centres techniques, ...).

    En vue d'améliorer la qualité de ces documents, un dispositif de retour d'expérience a été mis en place auprès des utilisateurs. L'information recueillie permettra en particulier d'apprécier la nécessité de modifier le document publié.

    Afin d'adapter au mieux son contenu à vos attentes, AFNOR vous invite à répondre à ce questionnaire.