NormInfo

tutoriels

Publication

Antiseptiques et désinfectants chimiques - Essai quantitatif de surfaces non poreuses pour l'évaluation de l'activité virucide des désinfectants et antiseptiques chimiques utilisés dans le domaine vétérinaire - Méthode d'essai et prescriptions - Phase 2, étape 2

NF EN 17122

Suivie par la Commission : Antiseptiques et désinfectants chimiques Origine des travaux : Européenne
    Motif : Nouveau document

Résumé :

Domaine d'application Le présent document spécifie une méthode d'essai et les prescriptions minimales relatives à l'activité virucide des désinfectants chimiques qui forment une préparation homogène et physiquement stable lorsqu'ils sont dilués dans de l'eau dure ou - dans le cas de produits prêts à l'emploi - dans l'eau. Le présent document s'applique aux produits utilisés pour désinfecter sans action mécanique des surfaces non poreuses dans le domaine vétérinaire, à savoir pour la reproduction, l'élevage, la production, les établissements de soins vétérinaires, le transport et l'abattage de tous les animaux, sauf au cours de la chaîne alimentaire qui suit l'abattage et l'entrée dans l'industrie de transformation. L'EN 14885 spécifie de façon détaillée les relations des différents essais entre eux et avec les " recommandations d'emploi ". La méthode décrite a pour objet de déterminer l'activité de formulations commerciales ou de substances actives dans leurs conditions d'emploi. Cette méthode correspond à un essai de phase 2, étape 2. L'utilisation du présent document permet de déterminer l'activité virucide d'un produit non dilué. Le présent document utilise le parvovirus porcin, car l'entérovirus bovin E [anciennement entérovirus bovin de type 1 (ECBO) ] utilisé dans l'essai de suspension de l'EN 14675 ne peut pas être employé pour les essais de surface en raison de sa perte de titre pendant le séchage. Le parvovirus porcin présente une résistance comparable au virus ECBO.

Voir plus Voir moins

Informations complémentaires :
  • Les normes sont élaborées par des commissions de normalisation, gérées par AFNOR et les Bureaux de normalisation des professions, qui rassemblent des représentants de toutes les parties intéressées (producteurs, utilisateurs, pouvoirs publics, associations, centres techniques, ...).

    En vue d'améliorer la qualité de ces documents, un dispositif de retour d'expérience a été mis en place auprès des utilisateurs. L'information recueillie permettra en particulier d'apprécier la nécessité de modifier le document publié.

    Afin d'adapter au mieux son contenu à vos attentes, AFNOR vous invite à répondre à ce questionnaire.