NormInfo

tutoriels

Publication

Produits biosourcés - Détermination de la teneur en oxygène à l'aide d'un analyseur élémentaire

NF EN 17351

Suivie par la Commission : Produits biosourcés Origine des travaux : Européenne
Votre contact : Timothée MACE DUBOIS Motif : Nouveau document

Résumé :

Domaine d'application Le présent document spécifie une méthode directe de détermination de la teneur totale en oxygène dans les produits biosourcés à l'aide d'un analyseur élémentaire. Le domaine d'application se limite aux produits contenant les éléments carbone, hydrogène, oxygène, azote, chlorure, bromure et iodure sans fluorure, représentant au moins 95 pour cent de la composition du produit à analyser. Les matériaux biosourcés peuvent contenir des composés organiques et inorganiques. La teneur en oxygène peut provenir des composés organiques et/ou inorganiques. Les composés inorganiques ne sont pas biosourcés mais contribueront néanmoins à la quantité d'oxygène déterminée par les méthodes prescrites suivantes et influenceront donc les résultats en termes de teneur en oxygène. Dans l'état actuel des connaissances, il est impossible de différencier, à l'aide de mesures isotopiques, l'oxygène issu de la biomasse de l'oxygène non issu de la biomasse. Bien que ce document ait été rédigé pour les déterminations ayant trait à la teneur biosourcée, il peut également être utilisé comme norme autonome pour déterminer la teneur en oxygène dans les composés organiques. Pour les besoins du présent document, l'unité " pour cent (m/m) " est utilisée pour représenter la teneur en oxygène d'un matériau. La méthode spécifiée dans le présent document implique une méthode de mesure directe pour la détermination de la teneur en oxygène. Cette méthode présente de nombreuses similitudes avec la norme ASTM D5622 [1] sur l'essence et les combustibles au méthanol. La méthode spécifiée dans le présent document est spécialement élaborée et validée pour les produits biosourcés. En outre, cette méthode fournit des mesures pour l'oxygène plus précises et authentiques qu'avec les méthodes de mesure indirecte pour la détermination de la teneur en oxygène (par exemple, ASTM D3176 [2]) .

Voir plus Voir moins

Informations complémentaires :
  • Les normes sont élaborées par des commissions de normalisation, gérées par AFNOR et les Bureaux de normalisation des professions, qui rassemblent des représentants de toutes les parties intéressées (producteurs, utilisateurs, pouvoirs publics, associations, centres techniques, ...).

    En vue d'améliorer la qualité de ces documents, un dispositif de retour d'expérience a été mis en place auprès des utilisateurs. L'information recueillie permettra en particulier d'apprécier la nécessité de modifier le document publié.

    Afin d'adapter au mieux son contenu à vos attentes, AFNOR vous invite à répondre à ce questionnaire.