NormInfo

tutoriels

Publication

Détermination de la résistance des matériaux d’isolation thermique suite à un refroidissement cryogénique - Partie 3 : émission sous forme de jet

NF EN ISO 20088-3

Suivie par la Commission : Installations et équipements relatifs au GNL, y compris pour la mobilité maritime Origine des travaux : Européenne
    Motif : Nouveau document

Résumé :

Ce document décrit une méthode pour déterminer la résistance à l'émission d'un jet cryogénique sur les systèmes de protection contre le jet cryogénique (CSP) qui ne résulte pas dans des conditions d'immersion. Elle s'applique quand des systèmes CSP sont installés sur de l'acier au carbone et sont appelés à être en contact avec des fluides cryogéniques. Un jet cryogénique peut être émis par des équipements de procédés fonctionnant sous haute pression (par exemple certains procédés de liquéfaction utilisent une pression de service comprise entre 40 bar et 60 bar) . Du fait de la haute pression d'émission, la protection contre le jet cryogénique peut être compromise en raison d'une grande quantité de mouvement à une température cryogénique extrême. Bien que l'essai utilise de l'azote liquide comme liquide cryogénique, l'essai décrit dans ce document est représentatif d'une émission de GNL, par un orifice de 20 mm ou moins, à une pression d'émission de 6 bar ou moins, sur la base de paramètres simulés à 1 m de le point d'émission. La confiance dans le fait que cet essai est représentatif repose sur une comparaison de la pression dynamique attendue de l'émission simulée par rapport à la pression dynamique provenant des émissions, conformément au présent document. Dans cet essai, il n'est pas pratique de couvrir l'ensemble des conditions de processus cryogéniques rencontrées dans des conditions réelles d'usine; en particulier, l'essai ne couvre pas les émissions de jets cryogéniques à haute pression qui pourraient se trouver dans les circuits de réfrigération et dans les flux de GNL immédiatement après la liquéfaction. L'azote liquide est utilisé comme milieu cryogénique en raison de sa capacité à manipuler le matériau en toute sécurité aux pressions décrites dans ce document. La condition de test est exécutée à une pression nominale de 8 bars. L'ISO 20088-1 traite des scénarios d'émission cryogéniques pouvant conduire à des conditions de flaque pour les aciers protégés par une protection cryogénique contre les émissions résultant d'une émission par jet ou d'un dégagement à basse pression de GNL ou d'azote liquide. L'ISO 20088-2 couvre les conditions d'exposition à la phase vapeur résultant d'une émission de jet ou d'un dégagement de GNL ou d'azote liquide à basse pression.

Voir plus Voir moins

Informations complémentaires :
  • Les normes sont élaborées par des commissions de normalisation, gérées par AFNOR et les Bureaux de normalisation des professions, qui rassemblent des représentants de toutes les parties intéressées (producteurs, utilisateurs, pouvoirs publics, associations, centres techniques, ...).

    En vue d'améliorer la qualité de ces documents, un dispositif de retour d'expérience a été mis en place auprès des utilisateurs. L'information recueillie permettra en particulier d'apprécier la nécessité de modifier le document publié.

    Afin d'adapter au mieux son contenu à vos attentes, AFNOR vous invite à répondre à ce questionnaire.