NormInfo

tutoriels

Publication

Produits pétroliers - Détermination de la répartition dans l'intervalle de distillation - Méthode par chromatographie en phase gazeuse

NF EN ISO 3924

Suivie par la Commission : METHODES ANALYTIQUES Origine des travaux : Internationale
    Motif : Revision de norme

Résumé :

Le présent document spécifie une méthode pour déterminer la répartition dans l'intervalle de distillation des produits pétroliers. La méthode est applicable aux produits pétroliers et aux fractions pétrolières dont le point final de distillation est inférieur ou égal à 538 °C à la pression atmosphérique quand il est mesuré en appliquant le présent document. Celui-ci ne s'applique pas au cas des essences ou composés à base d'essences. Le domaine d'application de la méthode est limité aux produits dont l'intervalle de distillation est supérieur à 55 °C et dont la pression de vapeur est suffisamment basse pour permettre un échantillonnage à la température ambiante. Ce document présente deux modes opératoires: a) Le mode opératoire A propose une sélection élargie de colonnes, telles que des colonnes capillaires ou remplies, et de conditions d'analyse avec aussi bien un catharomètre qu'un détecteur à ionisation de flamme (FID) . Les temps d'analyse s'étendent sur un intervalle de 14 à 60 min. b) Le mode opératoire B ne propose que trois colonnes capillaires et ne nécessite pas de dilution de l'échantillon. Le temps d'analyse se réduit à environ 8 min. Ces deux modes opératoires ont été appliqués avec succès à des échantillons contenant des esters méthyliques d'acides gras (EMAG) jusqu'à des teneurs de 20 pour cent (en fraction volumique) . NOTE Pour les besoins du présent document, les termes " pour cent fraction massique" et " pour cent fraction volumique" sont utilisés pour désigner la fraction massique ( micron ) d'un produit et sa fraction volumique (f) .

Voir plus Voir moins

Informations complémentaires :
  • Les normes sont élaborées par des commissions de normalisation, gérées par AFNOR et les Bureaux de normalisation des professions, qui rassemblent des représentants de toutes les parties intéressées (producteurs, utilisateurs, pouvoirs publics, associations, centres techniques, ...).

    En vue d'améliorer la qualité de ces documents, un dispositif de retour d'expérience a été mis en place auprès des utilisateurs. L'information recueillie permettra en particulier d'apprécier la nécessité de modifier le document publié.

    Afin d'adapter au mieux son contenu à vos attentes, AFNOR vous invite à répondre à ce questionnaire.