NormInfo

tutoriels

Publication

Cadre pour les communications pour le marché de l'énergie - Partie 451-4 : processus métier de règlement des écarts et de réconciliation, modèles contextuels et modèles d’assemblage pour le marché européen

NF EN 62325-451-4

Suivie par la Commission : Gestion des systèmes de puissance et échanges d'informations associés Origine des travaux : Internationale
    Motif : Revision de norme

Résumé :

Domaine d'application Fondé sur le profil de marché de style européen (ESMP, European style maket profile) (IEC 62325-351) , la présente partie de l'IEC 62325-451 spécifie un paquetage pour les processus métier de règlement des écarts et de réconciliation et le modèle contextuel de document, modèle d'assemblage et schéma XML associés à utiliser sur les marchés de style européen. Les composants de base agrégés (ACC, Aggregate core components) pertinents définis dans l'IEC 62325-351 ont été contextualisés en entités d'information métier agrégées (ABIE - aggregated business information entities) afin de satisfaire aux exigences de ce processus métier. Les ABIE contextualisées ont été assemblées dans les modèles contextuels de document pertinents. Des modèles d'assemblage et un schéma XML associés pour l'échange d'informations entre les participants au marché sont générés automatiquement à partir des modèles contextuels de document assemblés. La présente partie de l'IEC 62325 fournit un format uniforme pour la transmission des données agrégées en vue de régler le marché de l'électricité. Le présent document n'a cependant pas pour objet de définir les formules à prendre en compte pour le règlement des écarts ou la réconciliation d'un marché. Il a seulement pour objet de permettre l'échange d'informations nécessaires au calcul relatif au règlement des écarts et de réconciliation. Le processus de règlement des écarts ou le processus de réconciliation permet de calculer la position finale de chaque participant au marché ainsi que ses montants de déséquilibre.

Voir plus Voir moins

Informations complémentaires :
  • Les normes sont élaborées par des commissions de normalisation, gérées par AFNOR et les Bureaux de normalisation des professions, qui rassemblent des représentants de toutes les parties intéressées (producteurs, utilisateurs, pouvoirs publics, associations, centres techniques, ...).

    En vue d'améliorer la qualité de ces documents, un dispositif de retour d'expérience a été mis en place auprès des utilisateurs. L'information recueillie permettra en particulier d'apprécier la nécessité de modifier le document publié.

    Afin d'adapter au mieux son contenu à vos attentes, AFNOR vous invite à répondre à ce questionnaire.