NormInfo

tutoriels

Publication

Produits consommables pour le soudage - Fils-électrodes et métaux d'apport déposés en soudage à l'arc sous protection gazeuse des aciers non alliés et à grains fins - Classification

NF EN ISO 14341

Suivie par la Commission : Soudage - Produits consommables Origine des travaux : Internationale
    Motif : Revision de norme

Résumé :

Le présent document spécifie les exigences de classification des fils-électrodes et métaux d'apport déposés dans l'état brut de soudage et à l'état traité thermiquement après soudage, en soudage à l'arc sous protection gazeuse des aciers non alliés et à grains fins ayant une limite d'élasticité minimale pouvant atteindre 500 MPa ou une résistance à la traction minimale pouvant atteindre 570 MPa. Un même fil-électrode peut être soumis à essai et classifié avec des gaz de protection différents. Le présent document constitue une spécification combinée permettant une classification utilisant un système fondé sur la limite d'élasticité et l'énergie de rupture moyenne de 47 J d'un métal fondu hors dilution, ou utilisant un système fondé sur la résistance à la traction et l'énergie de rupture moyenne de 27 J d'un métal fondu hors dilution. a) Les articles et les tableaux portant le suffixe "A" s'appliquent uniquement aux fils-électrodes classifiés selon le système fondé sur la limite d'élasticité et l'énergie de rupture moyenne de 47 J d'un métal fondu hors dilution, conformément au présent document. b) Les articles et les tableaux portant le suffixe "B" s'appliquent uniquement aux fils-électrodes classifiés selon le système fondé sur la résistance à la traction et l'énergie de rupture moyenne de 27 J d'un métal fondu hors dilution, conformément à la présente Norme internationale. c) Les articles et les tableaux ne comportant ni le suffixe "A" ni le suffixe "B" s'appliquent à tous les fils-électrodes classifiés selon la présente Norme internationale.

Voir plus Voir moins

Informations complémentaires :
  • Les normes sont élaborées par des commissions de normalisation, gérées par AFNOR et les Bureaux de normalisation des professions, qui rassemblent des représentants de toutes les parties intéressées (producteurs, utilisateurs, pouvoirs publics, associations, centres techniques, ...).

    En vue d'améliorer la qualité de ces documents, un dispositif de retour d'expérience a été mis en place auprès des utilisateurs. L'information recueillie permettra en particulier d'apprécier la nécessité de modifier le document publié.

    Afin d'adapter au mieux son contenu à vos attentes, AFNOR vous invite à répondre à ce questionnaire.