NormInfo

tutoriels

Publication

Performance thermique des matériaux et produits pour le bâtiment - Détermination de la résistance thermique par la méthode de la plaque chaude gardée et la méthode fluxmétrique - Produits de haute et moyenne résistance thermique

NF EN 12667

Suivie par la Commission : Isolation thermique des bâtiments Origine des travaux : Européenne
Votre contact : Yoann DERVIN Motif : Nouveau document

Résumé :

La présente norme spécifie les principes et les modes opératoires d'essai relatifs à la détermination, par les méthodes de la plaque chaude gardée ou fluxmétrique, la résistance thermique des éprouvettes ayant une résistance thermique d'au moins 0,5 m2. K/W. Elle s'applique en principe à toute température moyenne d'essai, mais la conception d'appareillage en annexe D vise essentiellement un fonctionnement entre une température minimale de l'unité de refroidissement de - 100 °C et une température maximale de l'unité de chauffage de + 100 °C. La présente norme européenne ne fournit pas d'instructions générales ni d'informations de base (par exemple, la propriété de transmission thermique à mentionner, les préparations des éprouvettes dépendantes des produits, les procédures requérant des mesurages multiples, tels que celles pour l'évaluation de l'effet des non-homogénéités des éprouvettes, celles pour l'essai d'éprouvettes dont l'épaisseur dépasse les capacités de l'appareil, et celles pour l'évaluation de la pertinence de l'effet d'épaisseur). En raison de ces limitations, il convient que la présente norme ne soit utilisée que conjointement à la norme de produit correspondant au produit à essayer. Bien qu'elle soit avant tout destinée aux matériaux pour le bâtiment, cette norme peut également être utilisée pour des éprouvettes de tout matériau conforme aux exigences spécifiées. La présente norme ne couvre pas les mesurages de produits humides de résistance thermique quelconque et les mesurages de produits épais de haute et moyenne résistance thermique.

Voir plus Voir moins

Informations complémentaires :
  • Les normes sont élaborées par des commissions de normalisation, gérées par AFNOR et les Bureaux de normalisation des professions, qui rassemblent des représentants de toutes les parties intéressées (producteurs, utilisateurs, pouvoirs publics, associations, centres techniques, …).

    En vue d'améliorer la qualité de ces documents,un dispositif de retour d'expérience a été mis en place auprès des utilisateurs. L’information recueillie permettra en particulier d'apprécier la nécessité de modifier le document publié.

    Afin d'adapter au mieux son contenu à vos attentes, AFNOR vous invite à répondre à ce questionnaire.