NormInfo

tutoriels

Publication

Code pratique de réception - Partie 6 : méthode de mesure des engrenages coniques

FD ISO/TR 10064-6

Suivie par la Commission : Transmissions mécaniques Origine des travaux : Internationale
Votre contact : Nadiège LUDIVION Motif : Nouvelle norme

Résumé :

La présente partie de l'ISO/TR 10064 donne des informations sur les méthodes et les pratiques de mesure des engrenages coniques, des roues hypoïdes et des engrenages non assemblés. Les tolérances sont indiquées dans l'ISO 17485:2006, Article 5, portant sur le calcul des valeurs maximales autorisées par la classe de tolérance spécifique. Des méthodes et des pratiques de mesure sont intégrées dans le but d'encourager le recours à des modes opératoires de réception identiques. Ces méthodes permettent au fabricant et à l'acquéreur d'appliquer des modes opératoires qui sont précis et répétables dans une mesure compatible avec la classe de tolérance spécifiée dans l'ISO 17485. Voir l'ISO 17485:2006, Article 6, pour les méthodes de mesure requises et facultatives. La présente partie de l'ISO/TR 10064 s'applique aux composants d'engrenages coniques tels que définis dans l'ISO 17485. Il ne s'applique pas aux ensembles d'engrenages qui sont contrôlés sous carter, tels que les réducteurs ou multiplicateurs de vitesse, les motoréducteurs, les réducteurs montés sur arbre, les engrenages grande vitesse ou autres ensembles d'engrenages qui sont fabriqués pour des besoins de puissance, de vitesse, de rapport ou d'applications donnés. L'utilisation des classes d'exactitude pour la détermination des performances des engrenages nécessite une expérience approfondie des applications spécifiques. L'attention des utilisateurs est donc attirée sur le risque d'appliquer directement à des roues assemblées des valeurs de tolérance d'une performance attendue de roues non assemblées. Les valeurs de tolérances pour des engrenages n'entrant pas dans les limites déterminées dans l'ISO 17485 sont fixées en déterminant les exigences relatives aux applications spécifiques. Cela nécessite la détermination d'une tolérance plus serrée que celle calculée par les formules données dans l'ISO 17485.

Voir plus Voir moins

Informations complémentaires :
  • Les normes sont élaborées par des commissions de normalisation, gérées par AFNOR et les Bureaux de normalisation des professions, qui rassemblent des représentants de toutes les parties intéressées (producteurs, utilisateurs, pouvoirs publics, associations, centres techniques, …).

    En vue d'améliorer la qualité de ces documents,un dispositif de retour d'expérience a été mis en place auprès des utilisateurs. L’information recueillie permettra en particulier d'apprécier la nécessité de modifier le document publié.

    Afin d'adapter au mieux son contenu à vos attentes, AFNOR vous invite à répondre à ce questionnaire.