NormInfo

tutoriels

Publication

Machines et installations pour la production, le façonnage et la transformation du verre plat - Exigences de sécurité - Partie 3 : machines à découper

NF EN 13035-3+A1

Suivie par la Commission : Machines pour le bâtiment - Préparation des matériaux Origine des travaux : Européenne
    Motif : Révision de document

Résumé :

La présente norme contient les prescriptions de sécurité relatives à la conception et à l'installation de machines à découper le verre plat qui fonctionnent par gravure du verre qui repose sur un support horizontal. La présente nome couvre le transport du verre sur la machine. La présente Norme européenne traite des phénomènes dangereux significatifs, des situations dangereuses et des événements dangereux relatifs aux machines à découper le verre plat, lorsqu'elles sont utilisées comme prévu et dans des conditions de mauvais usage raisonnablement prévisibles par le fabricant (voir Article 4). La présente Norme spécifie les mesures techniques appropriées permettant d'éliminer ou de réduire les risques dus aux phénomènes dangereux significatifs pendant l'installation, le fonctionnement et la maintenance. La présente norme ne s'applique pas au découpage du verre plat par abrasion ou à l'aide d'un liquide à haute pression ou de lasers. La présente norme ne s'applique pas au chargement et au déchargement du verre plat sur les machines à découper ni au rompage. La présente norme ne s'applique pas aux convoyeurs (voir EN 619) ni aux ventilateurs utilisés comme partie intégrante des machines. Si des risques spécifiques peuvent apparaître par une utilisation avec les machines à découper, des mesures particulières sont spécifiées. La présente norme ne s'applique pas au découpage du verre feuilleté. La présente norme ne s'applique pas au découpage du verre pendant son déplacement. Le présent document ne s'applique pas aux machines à découper le verre plat qui sont fabriquées avant la date de publication de ce document par le CEN.

Voir plus Voir moins

Informations complémentaires :
  • Les normes sont élaborées par des commissions de normalisation, gérées par AFNOR et les Bureaux de normalisation des professions, qui rassemblent des représentants de toutes les parties intéressées (producteurs, utilisateurs, pouvoirs publics, associations, centres techniques, …).

    En vue d'améliorer la qualité de ces documents,un dispositif de retour d'expérience a été mis en place auprès des utilisateurs. L’information recueillie permettra en particulier d'apprécier la nécessité de modifier le document publié.

    Afin d'adapter au mieux son contenu à vos attentes, AFNOR vous invite à répondre à ce questionnaire.