NormInfo

tutoriels

Publication

Céramiques techniques avancées - Propriétés mécaniques des céramiques composites à température ambiante - Évaluation de la résistance à la propagation de fissure par un essai de sensibilité à l'entaille

NF EN 13234

Suivie par la Commission : Céramiques composites Origine des travaux : Européenne
Votre contact : Horacio HORMAZABAL Motif : Révision de document

Résumé :

Le présent document décrit une méthode pour la classification des matériaux composites à matrice céramique (CMC) selon leur sensibilité à la propagation de fissure en utilisant des essais de traction effectués sur des éprouvettes entaillées avec différentes profondeurs d'entailles. Deux classes de matériaux composites à matrices céramiques peuvent être distinguées : les matériaux dont la résistance est sensible à la présence d'entailles et les matériaux dont la résistance n'est pas affectée. Pour les matériaux sensibles, la présente Norme européenne définit une méthode pour la détermination de la ténacité équivalente. Le paramètre, Keq, est défini comme étant la ténacité d'un matériau homogène qui présente la même sensibilité à la propagation de la fissure que le matériau composite à matrice céramique étudié. La définition du paramètre Keq offre la possibilité de comparer des matériaux composites à matrice céramique avec d'autres matériaux quant à la sensibilité à la propagation de fissure. Pour les matériaux insensibles à l'entaille, le concept de Keq ne s'applique pas. La présente Norme européenne s'applique à tous les composites à matrices céramiques à renfort fibreux continu, unidirectionnels (1 D), bidirectionnels (2 D), et tridirectionnels (x D, avec 2 < x< ou = 3), sollicités suivant un axe principal de renfort.

Voir plus Voir moins

Informations complémentaires :
  • Les normes sont élaborées par des commissions de normalisation, gérées par AFNOR et les Bureaux de normalisation des professions, qui rassemblent des représentants de toutes les parties intéressées (producteurs, utilisateurs, pouvoirs publics, associations, centres techniques, …).

    En vue d'améliorer la qualité de ces documents,un dispositif de retour d'expérience a été mis en place auprès des utilisateurs. L’information recueillie permettra en particulier d'apprécier la nécessité de modifier le document publié.

    Afin d'adapter au mieux son contenu à vos attentes, AFNOR vous invite à répondre à ce questionnaire.