NormInfo

tutoriels

Publication

Installations fixes de lutte contre l'incendie - Systèmes à émulseurs - Partie 2 : calcul, installation et maintenance

NF EN 13565-2+AC

Suivie par la Commission : Installations fixes de lutte contre l'incendie Origine des travaux : Européenne
    Motif : Nouveau document

Résumé :

Domaine d'application Le présent document spécifie les exigences et décrit les méthodes relatives au calcul, à l'installation, aux essais et à la maintenance de systèmes d'extinction à mousse bas, moyen et haut foisonnement. Les systèmes à mousse peuvent être utilisés pour supprimer les émanations de vapeurs toxiques mais cette application n'entre pas dans le domaine d'application du présent document. Le présent document fournit des recommandations pour le calcul des différents systèmes à mousse, destinées à des personnes ayant suffisamment de connaissances et d'expérience pour sélectionner les systèmes d'extinction à mousse qui seront efficaces dans certaines configurations de risques spécifiques. Pour la mise en oeuvre de la présente norme, il convient qu'une personne qualifiée et expérimentée réalise une évaluation des risques à la fois pour les nouveaux systèmes et les systèmes existants. Cette évaluation des risques n'entre toutefois pas dans le domaine d'application du présent document. Le présent document ne concerne pas l'analyse des risques réalisée par une personne compétente. Le présent document, n'a pas vocation à interdire l'usage de nouvelles technologies ou la mise en place d'installations alternatives, à condition que le niveau de performance du système à mousse prescrit par la présente norme ne soit pas abaissé, et qu'il soit justifié par des rapports d'essais/des preuves documentés. Les systèmes à mousse ne sont généralement pas appropriés dans les cas suivants : produits chimiques, tels que le nitrate de cellulose, qui libèrent de l'oxygène ou d'autres agents oxydants en quantité suffisante pour maintenir la combustion ; équipements électriques non fermés sous tension ; métaux tels que le sodium, le potassium et les alliages sodium-potassium qui sont réactifs à l'eau ; matériaux réactifs à l'eau et dangereux tels que le triéthyl-aluminium et l'anhydride phosphorique ; métaux combustibles tels que l'aluminium et le magnésium.

Voir plus Voir moins

Informations complémentaires :
  • Les normes sont élaborées par des commissions de normalisation, gérées par AFNOR et les Bureaux de normalisation des professions, qui rassemblent des représentants de toutes les parties intéressées (producteurs, utilisateurs, pouvoirs publics, associations, centres techniques, ...).

    En vue d'améliorer la qualité de ces documents, un dispositif de retour d'expérience a été mis en place auprès des utilisateurs. L'information recueillie permettra en particulier d'apprécier la nécessité de modifier le document publié.

    Afin d'adapter au mieux son contenu à vos attentes, AFNOR vous invite à répondre à ce questionnaire.