NormInfo

tutoriels

Publication

Chariots de manutention - Spécifications et méthodes d’essai - Systèmes de retenue de l’opérateur autres que les ceintures de sécurité ventrales

NF EN 17314

Suivie par la Commission : Chariots de manutention Origine des travaux : Européenne
    Motif : Nouveau document

Résumé :

Domaine d'application Le présent document spécifie les essais pour la vérification des systèmes de retenue contre le risque d'éjection latérale de l'opérateur pour : chariots élévateur en porte-à-faux ayant un poste de conduite au centre, une position de l'opérateur assis et non élevable (voir l'EN ISO 3691-1:2015, 4.7.8) , avec une capacité nominale allant jusqu'à 10 000 kg inclus ; tracteurs tels que définis dans l'EN 12312-15 (matériel au sol pour aéronefs) ; transporteurs de charges (tels que définis dans l'ISO 5053-1:2015, 3.25) ayant une vitesse maximale supérieure à 25 km/h avec conducteur assis ; autres types de chariots de manutention équipés d'un tel système de retenue. Les chariots élévateurs en porte-à-faux, tracteurs et transporteurs de charges sont ci-après désignés chariots. Les tracteurs industriels définis dans l'ISO 5053-1 En cours d'élaboration. Etape au moment de la publication : ISO/DIS 5053-1. n'ont généralement pas besoin d'un système de retenue. Le présent document décrit des essais de type pour une combinaison spécifique du chariot et du système de retenue. La présente norme ne couvre pas : le risque dû à une éjection frontale ; la surveillance de la position de protection du système de retenue de l'opérateur telle que définie dans l'EN 16307-1:- En cours d'élaboration. Etape au moment de la publication : prEN 16307-1., 4.16; les essais des ceintures de sécurité. Les essais des ceintures de sécurité sont couverts par l'ISO 24135-1. Le présent document n'est pas applicable pour le retrofit de chariots ayant des systèmes de retenue. Le présent document ne donne aucune prescription sur la nécessité d'un système de retenue.

Voir plus Voir moins

Informations complémentaires :
  • Les normes sont élaborées par des commissions de normalisation, gérées par AFNOR et les Bureaux de normalisation des professions, qui rassemblent des représentants de toutes les parties intéressées (producteurs, utilisateurs, pouvoirs publics, associations, centres techniques, ...).

    En vue d'améliorer la qualité de ces documents, un dispositif de retour d'expérience a été mis en place auprès des utilisateurs. L'information recueillie permettra en particulier d'apprécier la nécessité de modifier le document publié.

    Afin d'adapter au mieux son contenu à vos attentes, AFNOR vous invite à répondre à ce questionnaire.