NormInfo

tutoriels

Examen systématique – EUR

Date de clôture : 16/10/2021

Émissions de sources fixes - Détermination de la concentration massique en PCDD/PCDF et en PCB de type dioxine - Partie 2 : extraction et purification de PCDD/PCDF

NF EN 1948-2

Suivie par la Commission : Qualité de l'air - Emissions de sources fixes Origine des travaux : Européenne
    Motif : Révision de document

Résumé :

La présente Norme européenne spécifie les modes opératoires d'extraction et de purification des échantillons de PCDD/PCDF. Elle fait partie intégrante du mode opératoire complet de mesurage. L'utilisation des deux autres parties de la présente Norme (EN 1948-1:2006 et EN 1948-3:2006), décrivant d'une part le prélèvement et d'autre part l'identification et la quantification, est nécessaire pour déterminer les PCDD et les PCDF. La présente Norme européenne a été élaborée pour mesurer des concentrations en PCDD/PCDF de l'ordre de 0,1 ng l-TEQ/m3 dans les émissions de sources fixes. Cette norme spécifie à la fois les exigences de validation de la méthode et un ensemble d'exigences de contrôle qualité qui doivent être respectées dans toute méthode d'extraction et de purification des PCDD/PCDF utilisée L'Annexe A présente quelques méthodes détaillées à titre d'exemples de modes opératoires validés. Chacune des trois méthodes de prélèvement (Partie 1) peut être combinée avec les méthodes d'extraction et de purification (Partie 2) et d'identification et de quantification (Partie 3) afin de compléter le mode opératoire de mesurage. À la suite de mesurages comparatifs des trois méthodes de prélèvement effectués sur les fumées d'un incinérateur d'ordures ménagères à un niveau d'émission d'environ 0,1 ng l-TEQ/m3, ces méthodes ont été jugées comparables dans la plage d'incertitude attendue. Des essais de validation ont été effectués sur les fumées d'incinérateurs d'ordures ménagères à un niveau d'émission d'environ 0,1 ng l-TEQ/m3 et à une concentration en poussières allant de 1 mg/m3 à 15 mg/m3. Bien que la présente Norme européenne ait été élaborée et validée à l'origine pour des effluents gazeux émis par des incinérateurs, la pratique montre qu'elle peut s'appliquer à des plages de concentrations larges et à diverses sources d'émission.

Voir plus Voir moins