NormInfo

tutoriels

Publication

Appareils de cuisine professionnelle utilisant les combustibles gazeux - Partie 1 : règles générales de sécurité

NF EN 203-1

Suivie par la Commission : Cuisson professionnelle Origine des travaux : Européenne
Votre contact : Claudie CANON Motif : Révision de document

Résumé :

Ce document définit les exigences générales et les caractéristiques de construction et de fonctionnement relatives à la sécurité Le terme "sécurité" inclut non seulement le domaine de la sécurité de la ligne gaz des appareils mais également celle de l'ensemble de l'appareil de cuisson pendant son utilisation normalement prévue pour la préparation culinaire., au marquage et les techniques d'essais associées des appareils de cuisson professionnelle et de boulangerie artisanale utilisant les combustibles gazeux. Les exigences spécifiques sont données dans les parties 2. Les exigences pour les matériaux et parties en contact avec les denrées alimentaires et autres aspects sanitaires sont données dans la partie 3. Seuls les appareils des types A1, A2, A3, B1 et B2 définis à l'Article 4, sont étudiés dans cette norme. Ce document s'applique à tous les appareils de cuisson professionnelle et de boulangerie artisanale utilisant les combustibles gazeux destinés à la préparation et à la cuisson des aliments et des boissons. Seuls le pouvoir calorifique inférieur (Hi) et l'indice de Wobbe inférieur (Wi) sont utilisés. L'Annexe C, informative, donne une liste des principaux types d'appareils entrant dans le champ d'application de la présente norme. Ce document ne traite pas réellement de l'utilisation rationnelle de l'énergie. Cet aspect est mentionné en 6.10 seulement pour la cohérence avec les parties 2 associées (numérotation des paragraphes) et pour rappeler que dans les cas où il n'existe pas de partie 2 pour un produit spécifique, l'utilisation rationnelle de l'énergie doit cependant être considérée.

Voir plus Voir moins

Informations complémentaires :
  • Les normes sont élaborées par des commissions de normalisation, gérées par AFNOR et les Bureaux de normalisation des professions, qui rassemblent des représentants de toutes les parties intéressées (producteurs, utilisateurs, pouvoirs publics, associations, centres techniques, …).

    En vue d'améliorer la qualité de ces documents,un dispositif de retour d'expérience a été mis en place auprès des utilisateurs. L’information recueillie permettra en particulier d'apprécier la nécessité de modifier le document publié.

    Afin d'adapter au mieux son contenu à vos attentes, AFNOR vous invite à répondre à ce questionnaire.