NormInfo

tutoriels

Publication

Télécommunications - Réseau numérique à intégration de services (RNIS) - Complément de service Maintien d'appel (HOLD) - Protocole du système de signalisation n°1 pour abonné numérique (DSS1) - Partie 1 : spécification du protocole

NF EN 300141-1

Suivie par la Commission : Commission de normalisation spéciale etsi Origine des travaux : Européenne
Votre contact : Caroline DE CONDE

Résumé :

La première partie de l'EN 300 141 spécifie l'étape 3 du complément de service Mise en garde (HOLD) pour le réseau numérique à intégration de services (RNIS) paneuropéen, fourni par les opérateurs publics européens de télécommunications au point de référence T ou au point de référence S et T coïncidents (comme défini dans la Recommandation 1.411 du CCITT), au moyen du système de signalisation n° 1 pour abonné numérique (DSS1). L'étape 3 identifie les procédures de protocole et les fonctions de commutation nécessaires à la fourniture d'un service de télécommunications (voir la Recommandation 1.130 du CCITT). D'autre part, le présent document spécifie les prescriptions du protocole au point de référence T dans le cas où le service est fourni à l'usager via un RNIS privé. Le présent document ne spécifie pas les prescriptions supplémentaires applicables au protocole dans le cas où le service est fourni à l'usager via un réseau de télécommunications qui n'est pas un RNIS. Le complément de service Mise en garde (HOLD) permet à un usager d'interrompre la communication sur un appel existant, et ensuite de rétablir la communication si désiré. D'autres parties du présent document spécifieront la méthode d'essai requise pour vérifier la conformité au présent document. Le présent document est applicable aux équipements fournissant le complément de service Mise en garde (HOLD), destinés à être connectés d'un côté ou de l'autre d'un point de référence T ou du point de référence S et T coïncidents utilisés comme accès au RNIS public.

Voir plus Voir moins

Informations complémentaires :
  • Les normes sont élaborées par des commissions de normalisation, gérées par AFNOR et les Bureaux de normalisation des professions, qui rassemblent des représentants de toutes les parties intéressées (producteurs, utilisateurs, pouvoirs publics, associations, centres techniques, …).

    En vue d'améliorer la qualité de ces documents,un dispositif de retour d'expérience a été mis en place auprès des utilisateurs. L’information recueillie permettra en particulier d'apprécier la nécessité de modifier le document publié.

    Afin d'adapter au mieux son contenu à vos attentes, AFNOR vous invite à répondre à ce questionnaire.