NormInfo

tutoriels

Publication

Traversées d'extérieur pour 24 kV et 36 kV et pour 5 kA et 8 kA, pour transformateurs à remplissage de liquide

NF EN 50243

Suivie par la Commission : Isolateurs Origine des travaux : Européenne
    Motif : Nouveau document

Résumé :

La présente norme est applicable aux traversées d'extérieur à isolation en matière céramique pour des tensions les plus élevées pour le matériel de 24 kV et 36 kV avec des courants assignés de 5 kA et 8 kA et des fréquences de 15 Hz à 60 Hz pour les transformateurs à remplissage de liquide isolant. La présente norme établit les dimensions pour assurer l'interchangeabilité et le montage correct des traversées. On spécifie deux types de construction, le type A et le type B, ces deux types étant pour des tensions les plus élevées pour le matériel de 24 kV et 36 kV et des courants assignés de 5 kA et 8 kA. Ce sont les contraintes mécaniques des tubes d'extrémité qui font la différence entre le type A et le type B. Le tube d'extrémité de type A est fixé de manière axiale et radiale en haut de la traversée. La borne de ligne intérieure du transformateur peut être souple et sans support spécial pour l'extrémité inférieure du tube d'extrémité. Dans le cas du type B, le tube d'extrémité est uniquement fixé de manière radiale en haut de la traversée. Dans ce cas un support rigide doit être monté pour fixer l'extrémité inférieure du tube d'extrémité (par exemple en combinaison avec une extrémité scellée étanche). L'extrémité étanche est souvent nécessaire dans les prescriptions de service. Dans ce cas, il n'est pas possible d'utiliser un type A à cause de la double fixation existante. C'est pourquoi les traversées de types A et B doivent être spécifiées. La condition pour l'utilisation du type B est que l'extrémité étanche soit capable de résister à une contrainte mécanique axiale.

Voir plus Voir moins

Informations complémentaires :
  • Les normes sont élaborées par des commissions de normalisation, gérées par AFNOR et les Bureaux de normalisation des professions, qui rassemblent des représentants de toutes les parties intéressées (producteurs, utilisateurs, pouvoirs publics, associations, centres techniques, …).

    En vue d'améliorer la qualité de ces documents,un dispositif de retour d'expérience a été mis en place auprès des utilisateurs. L’information recueillie permettra en particulier d'apprécier la nécessité de modifier le document publié.

    Afin d'adapter au mieux son contenu à vos attentes, AFNOR vous invite à répondre à ce questionnaire.