NormInfo

tutoriels

Publication

Dispositifs de sécurité nécessaires pour le fonctionnement sûr d'un matériel vis-à-vis des risques d'explosion

NF EN 50495

Suivie par la Commission : Matériels électriques et électroniques pour atmosphères explosives - ATEX Origine des travaux : Européenne
Votre contact : Laurence GUEDON Motif : Nouveau document

Résumé :

La présente Norme Européenne spécifie les exigences pour les dispositifs de sécurité électrique utilisés pour éviter des sources potentielles d'inflammation dans les atmosphères explosives. Ceci inclut aussi les dispositifs de sécurité qui fonctionnent hors des emplacements d'atmosphères explosives et dont le but est de garantir un fonctionnement sûr du matériel par rapport aux risques d'explosion. Le matériel électrique qui est destiné à une utilisation en atmosphères explosives peut dépendre du fonctionnement correct de dispositifs de sécurité, par exemple pour le maintien de certaines caractéristiques du matériel dans des limites acceptables. Les dispositifs de protection des moteurs (limitant la montée en température lors des blocages) et les dispositifs de commande pour la protection contre les surpressions sont des exemples de dispositifs de sécurité. Les sources d'inflammation peuvent être évitées au moyen de dispositifs de contrôle ou de surveillance. Ces dispositifs doivent donc exécuter les mesures appropriées dans un temps de réaction lui-même approprié, par exemple le déclenchement d'une alarme ou un arrêt automatique. Des dispositifs de sécurité dont la fonction de sécurité ne peut pas être spécifiée de façon adéquate dans les séries de normes EN 60079 ou EN 61241, doivent en plus être conçus conformément aux exigences de la présente norme. Généralement, pour les dispositifs de sécurité complexes les exigences de conception appropriées ne sont pas fournies dans les modes de protection existants (voir 0 pour la définition de dispositif complexe).

Voir plus Voir moins

Informations complémentaires :
  • Les normes sont élaborées par des commissions de normalisation, gérées par AFNOR et les Bureaux de normalisation des professions, qui rassemblent des représentants de toutes les parties intéressées (producteurs, utilisateurs, pouvoirs publics, associations, centres techniques, …).

    En vue d'améliorer la qualité de ces documents,un dispositif de retour d'expérience a été mis en place auprès des utilisateurs. L’information recueillie permettra en particulier d'apprécier la nécessité de modifier le document publié.

    Afin d'adapter au mieux son contenu à vos attentes, AFNOR vous invite à répondre à ce questionnaire.