NormInfo

tutoriels

Publication

Méthode d'essai recommandée pour l'évaluation du risque d'exsudation de plastifiant des gaines des câbles et des isolants en PVC

NF EN 50497

Suivie par la Commission : Câbles électriques d'énergie et de puissance et leurs accessoires Origine des travaux : Européenne
Votre contact : Catherine BELLEC Motif : Nouveau document

Résumé :

La présente Norme internationale s'applique aux ensembles d'appareillages à courant alternatif de tension assignée supérieure à 52 kV, installés à l'intérieur ou à l'extérieur, en incluant leurs châssis-supports montés rigidement au sol. Cette norme ne couvre pas les qualifications sismiques des disjoncteurs à cuve sous tension. Les ensembles d'appareillages ont généralement des centres de gravité bas, comme par exemple les appareillages à isolation gazeuse (GIS, gas-insulated switchgear). Pour des ensembles d'appareillages avec des niveaux de gravitation plus élevés, comme par exemple des disjoncteurs à cuve sous tension, la IEC 62271-300 est applicable. Lorsque les ensembles d'appareillages ne sont pas montés au sol, par exemple dans un bâtiment, les conditions d'application font l'objet d'un accord entre les utilisateurs et les constructeurs. La qualification sismique des ensembles d'appareillages prend en compte tout équipement auxiliaire et de commande monté directement ou sur un châssis séparé. La présente norme donne des procédures pour la qualification sismique des ensembles d'appareillages de tension assignée supérieure à 52 kV montés au sol. La qualification sismique des ensembles d'appareillages n'est effectuée que sur demande. La présente norme spécifie des niveaux de sévérité sismique et propose un choix de méthodes qui peuvent être utilisées pour démontrer la conformité des ensembles d'appareillages à haute tension pour lesquels une qualification sismique est exigée. L'analyse sismique finale doit être effectuée en supposant que l'appareillage est installé sur un sol ferme.

Voir plus Voir moins

Informations complémentaires :
  • Les normes sont élaborées par des commissions de normalisation, gérées par AFNOR et les Bureaux de normalisation des professions, qui rassemblent des représentants de toutes les parties intéressées (producteurs, utilisateurs, pouvoirs publics, associations, centres techniques, …).

    En vue d'améliorer la qualité de ces documents,un dispositif de retour d'expérience a été mis en place auprès des utilisateurs. L’information recueillie permettra en particulier d'apprécier la nécessité de modifier le document publié.

    Afin d'adapter au mieux son contenu à vos attentes, AFNOR vous invite à répondre à ce questionnaire.