NormInfo

tutoriels

Publication

Isolateurs pour lignes aériennes de tension nominale supérieure à 1 kV - Isolateurs céramiques pour systèmes à courant alternatif - Caractéristiques des éléments de chaînes d'isolateurs à fût long

NF EN 60433

Suivie par la Commission : Isolateurs Origine des travaux : Européenne
    Motif : Révision de document

Résumé :

Cette Norme internationale est applicable aux éléments de chaînes d'isolateurs du type fût long ayant une partie isolante en céramique et destinés aux lignes aériennes à courant alternatif à une tension nominale supérieure à 1000 V et à une fréquence au plus égale à 100 Hz. Elle est également applicable aux isolateurs du même type utilisés dans les sous-stations. La présente norme est applicable aux éléments de chaînes d'isolateurs en céramique du type fût long ayant à chaque extrémité soit une chape destinée à recevoir un tenon, soit un logement de rotule pour assemblage avec une tige à rotule. L'objet de cette norme est de prescrire les valeurs spécifiées des caractéristiques électriques et mécaniques ainsi que les principales dimensions des éléments de chaînes d'isolateurs en céramique du type fût long. Cette norme est applicable aux éléments de chaînes d'isolateurs destinés aux lignes aériennes situées dans des régions à atmosphère peu polluée, et les longueurs des lignes de fuite du tableau 1 ont été établies en conséquence en utilisant la recommandation de la IEC 60815, soit 16 mm/kV pour le niveau de pollution I. Cependant, des lignes de fuite plus faibles peuvent être utilisées dans certaines zones sans pollution. Si des conditions de service spécifiques demandent ou permettent des longueurs de ligne de fuite non standard (plus longues ou plus courtes), il convient d'utiliser les caractéristiques mécaniques ainsi que les longueurs L (voir article 4) de la présente norme, à moins qu'il ne soit nécessaire, pour des lignes de fuite exceptionnellement longues, d'avoir des valeurs de L plus grandes que celles données dans le tableau 1. Dans le cas de besoins spéciaux, par exemple pour les zones de pollution extrême, et pour d'autres conditions d'environnement particulières ou extrêmes, il peut être nécessaire de changer certaines dimensions.

Voir plus Voir moins

Informations complémentaires :
  • Les normes sont élaborées par des commissions de normalisation, gérées par AFNOR et les Bureaux de normalisation des professions, qui rassemblent des représentants de toutes les parties intéressées (producteurs, utilisateurs, pouvoirs publics, associations, centres techniques, …).

    En vue d'améliorer la qualité de ces documents,un dispositif de retour d'expérience a été mis en place auprès des utilisateurs. L’information recueillie permettra en particulier d'apprécier la nécessité de modifier le document publié.

    Afin d'adapter au mieux son contenu à vos attentes, AFNOR vous invite à répondre à ce questionnaire.