NormInfo

tutoriels

Publication

Sécurité des appareils à laser - Partie 2 : sécurité des systèmes de télécommunication par fibres optiques (STFO)

NF EN 60825-2

Suivie par la Commission : Rayonnements optiques - sécurité, emploi et exposition Origine des travaux : Européenne
   

Résumé :

La présente partie 2 de la IEC 60825 donne des exigences et des directives spécifiques pour l'exploitation et la maintenance en toute sécurité des Systèmes de Télécommunication par Fibres Optiques (STFO. OFCS en Anglais). Dans ces systèmes, la puissance optique peut être accessible en dehors des confinements des équipements d'émission ou à grande distance de la source optique. Cette partie 2 nécessite l'évaluation des niveaux de risque dans les zones accessibles en remplacement de la classification selon la IEC 60825-1. Elle s'applique à l'intégralité du STFO complet tel qu'il est installé, y compris à ses composants et à ses sous-ensembles qui génèrent ou amplifient le rayonnement optique. Les composants individuels et les sousensembles qui sont vendus aux seuls vendeurs de OEM en vue de leur incorporation dans un STFO complet installé n'ont pas besoin d'être évalués selon cette norme dans la mesure où le STFO devrait l'être lui-même. Cette norme ne s'applique pas aux systèmes à fibres optiques conçus initialement pour émettre une puissance optique pour des applications telles que le traitement des matériaux ou les traitements médicaux. En plus des risques provenant du rayonnement laser, un STFO peut aussi susciter d'autres risques, tel qu'un risque d'incendie. Cette norme n'aborde pas les questions de sécurité liées aux explosions ou au feu, dans le cas d'un STFO déployé en atmosphère explosive. Dans toute cette partie de la IEC 60825, la référence au terme 'Laser' est à interpréter comme incluant les diodes électroluminescentes (DEL) et les amplificateurs optiques.

Voir plus Voir moins

Informations complémentaires :
  • Les normes sont élaborées par des commissions de normalisation, gérées par AFNOR et les Bureaux de normalisation des professions, qui rassemblent des représentants de toutes les parties intéressées (producteurs, utilisateurs, pouvoirs publics, associations, centres techniques, …).

    En vue d'améliorer la qualité de ces documents,un dispositif de retour d'expérience a été mis en place auprès des utilisateurs. L’information recueillie permettra en particulier d'apprécier la nécessité de modifier le document publié.

    Afin d'adapter au mieux son contenu à vos attentes, AFNOR vous invite à répondre à ce questionnaire.