NormInfo

tutoriels

Publication

Enregistrement - Système de magnétoscope numérique à cassette à balayage hélicoïdal utilisant la bande magnétique de 6,35 mm, destiné au grand public (systèmes 525-60, 625-50, 1125-60 et 1250-50) - Partie 10 : format DTV

NF EN 61834-10

Suivie par la Commission : Technologies des piles à combustible Origine des travaux : Internationale
    Motif : Revision de norme

Résumé :

La présente partie de la IEC 61834 spécifie le contenu, le format et la méthode d'enregistrement des blocs de données formant les enregistrements à balayage hélicoïdal sur les bandes contenant des données audio, vidéo et des données système. Cette partie décrit les spécifications pour l'enregistrement de programmes DTV individuels. Les données DTV sont fournies au magnétoscope à cassette numérique par l'intermédiaire d'une interface numérique ou par un récepteur intégré (IRD). Les données DTV sont composées d'une suite de transport MPEG2 contenant un ou plusieurs programmes. En DTV, le codage du signal vidéo est basé sur MPEG2. Un programme peut être constitué d'une suite binaire vidéo ou de plusieurs suites binaires audio et de suites binaires de données. Compte tenu des différents débits binaires des programmes DTV individuels, plusieurs modes d'enregistrement sont spécifiés afin d'utiliser de manière efficace la capacité de stockage du magnétoscope numérique à cassette. En plus de la suite de données en lecture normale de l'enregistrement DTV, une ou deux suites de données spéciales de trucage pour la lecture peuvent, éventuellement, être produites et enregistrées dans la zone vidéo. Dans la présente partie, la structure des données d'une piste est définie par APT = 000b qui comprend quatre zones conformes à la description du 4.3.2 de la IEC 61834-1, et AP1 = AP3 = 000b. La structure des données de MIC est la même que celle de l'article 10 de la IEC 61834-2.

Voir plus Voir moins

Informations complémentaires :
  • Les normes sont élaborées par des commissions de normalisation, gérées par AFNOR et les Bureaux de normalisation des professions, qui rassemblent des représentants de toutes les parties intéressées (producteurs, utilisateurs, pouvoirs publics, associations, centres techniques, …).

    En vue d'améliorer la qualité de ces documents,un dispositif de retour d'expérience a été mis en place auprès des utilisateurs. L’information recueillie permettra en particulier d'apprécier la nécessité de modifier le document publié.

    Afin d'adapter au mieux son contenu à vos attentes, AFNOR vous invite à répondre à ce questionnaire.