NormInfo

tutoriels

Publication

Appareils électrodomestiques et analogues - Sécurité - Partie 2-71 : exigences particulières pour les appareils de chauffage électrique destinés à la reproduction et à l'élevage des animaux

NF EN IEC 60335-2-71

Suivie par la Commission : Sécurité des appareils électriques employés à la ferme Origine des travaux : Internationale
    Motif : Revision de norme

Résumé :

L'article de la Partie 1 est remplacé par l'article ci-après. La présente partie de l'IEC 60335 traite de la sécurité de tous types d'appareils de chauffage électrique destinés à la reproduction et à l'élevage des animaux, tels que: appareils de chauffage radiant, couveuses électriques, incubateurs, unités d'élevage de poulets et plaques chauffantes pour animaux dont la tension assignée des appareils est inférieure ou égale à 250 V pour les appareils monophasés et 480 V pour les autres appareils. La présente norme s'applique aux appareils de chauffage destinés à la reproduction et à l'élevage des animaux qui comportent un moteur électrique. L'attention est attirée sur le fait que: pour les appareils destinés à être utilisés dans des véhicules ou à bord de navires ou d'avions, des exigences supplémentaires peuvent être nécessaires; dans de nombreux pays, des exigences supplémentaires sont spécifiées par les organismes nationaux de la santé, par les organismes nationaux responsables de la protection des travailleurs, par les organismes nationaux responsables de l'alimentation en eau et par des organismes similaires. La présente norme ne s'applique pas: aux appareils prévus exclusivement pour des usages industriels; aux appareils destinés à être utilisés dans des locaux présentant des conditions particulières, telles que la présence d'une atmosphère corrosive ou explosive (poussière, vapeur ou gaz) ; aux appareils de chauffage encastrés dans le sol; aux films souples chauffants pour le chauffage des locaux (IEC 60335-2-96) ; aux appareils de chauffage des locaux (IEC 60335-2-30) .

Voir plus Voir moins

Informations complémentaires :
  • Les normes sont élaborées par des commissions de normalisation, gérées par AFNOR et les Bureaux de normalisation des professions, qui rassemblent des représentants de toutes les parties intéressées (producteurs, utilisateurs, pouvoirs publics, associations, centres techniques, ...).

    En vue d'améliorer la qualité de ces documents, un dispositif de retour d'expérience a été mis en place auprès des utilisateurs. L'information recueillie permettra en particulier d'apprécier la nécessité de modifier le document publié.

    Afin d'adapter au mieux son contenu à vos attentes, AFNOR vous invite à répondre à ce questionnaire.