NormInfo

tutoriels

Publication

Amplificateurs optiques - Méthodes d'essai - Partie 1-1 : paramètres de puissance et de gain - Méthode de l'analyseur de spectre optique

NF EN IEC 61290-1-1

Suivie par la Commission : Fibronique (fibres, câbles, composants d'interconnexion, composants passifs, systèmes et composants actifs) Origine des travaux : Internationale
    Motif : Revision de norme

Résumé :

La présente partie de l'IEC 61290 s'applique à tous les amplificateurs optiques (OA: optical amplifier) et modules à amplification optique. Elle s'applique aux amplificateurs optiques utilisant des amplificateurs à fibres optiques (OFA: optical fibre amplifier) composés de fibres dopées aux terres rares ou utilisant l'effet Raman, des amplificateurs optiques à semiconducteurs (SOA: semiconductor optical amplifier) et des amplificateurs à guide d'onde optique plan (POWA: planar optical waveguide amplifier) . L'objet du présent document est d'établir des exigences uniformes pour des mesurages précis et fiables, par le biais de la méthode d'essai de l'analyseur de spectre optique (OSA: optical spectrum analyzer) , des paramètres d'amplificateurs optiques donnés ci-dessous, tels qu'ils sont définis dans l'IEC 61291-1: puissance nominale du signal de sortie; gain; gain dépendant de la polarisation (PDG: polarization-dependent gain) ; puissance maximale du signal en sortie; puissance totale de sortie maximale. En outre, la présente norme fournit la méthode d'essai suivante: essai d'ondulation du gain (pour amplificateurs optiques à semiconducteurs) . Toutes les valeurs numériques suivies de (‡) sont des valeurs suggérées pour lesquelles le mesurage est assuré. L'objet du présent document est spécifiquement centré sur les amplificateurs à un seul canal. Les méthodes d'essai pour les amplificateurs à canaux multiples sont normalisées dans la série IEC 61290-10 (toutes les parties) [1] Les nombres entre crochets font référence à la Bibliographie..

Voir plus Voir moins

Informations complémentaires :
  • Les normes sont élaborées par des commissions de normalisation, gérées par AFNOR et les Bureaux de normalisation des professions, qui rassemblent des représentants de toutes les parties intéressées (producteurs, utilisateurs, pouvoirs publics, associations, centres techniques, ...).

    En vue d'améliorer la qualité de ces documents, un dispositif de retour d'expérience a été mis en place auprès des utilisateurs. L'information recueillie permettra en particulier d'apprécier la nécessité de modifier le document publié.

    Afin d'adapter au mieux son contenu à vos attentes, AFNOR vous invite à répondre à ce questionnaire.