NormInfo

tutoriels

Publication

Corrosion des métaux et alliages - Mesurage de la réactivation électrochimique potentiocinétique par la méthode de la double boucle (dérivée de la méthode de Cihal)

NF EN ISO 12732

Suivie par la Commission : Corrosion et protection des matériaux métalliques - Revêtements métalliques et inorganiques Origine des travaux : Européenne
    Motif : Nouveau document

Résumé :

La présente Norme internationale spécifie une méthode permettant de mesurer le degré de sensibilisation (DOS) des aciers inoxydables et des alliages à base de nickel par réalisation de l'essai de réactivation électrochimique potentiocinétique double boucle (DL-EPR) (dérivée de la méthode Cihal). Cette méthode peut être employée pour évaluer quantitativement les effets thermiques néfastes qui génèrent des zones appauvries en éléments d'alliage au niveau des joints de grain ou dans la matrice. Il convient cependant de faire particulièrement attention lors des essais relatifs aux zones de soudure affectées par la chaleur en raison de la répartition non uniforme des zones sensibilisées le long des lignes de fusion. Les résultats de l'essai peuvent aussi servir d'indice pour qualifier la tendance potentielle de l'acier inoxydable et des alliages à base de nickel à la corrosion intergranulaire, à la corrosion par piqûres, et à la fissuration par corrosion sous contrainte intergranulaire, mais la prédiction de ces modes de corrosion dépend d'essais spécifiques supplémentaires. La présente Norme internationale décrit la méthodologie générale et, dans l'Annexe C, donne des exemples de conditions d'essai adaptées pour des alliages spécifiques.

Voir plus Voir moins

Informations complémentaires :
  • Les normes sont élaborées par des commissions de normalisation, gérées par AFNOR et les Bureaux de normalisation des professions, qui rassemblent des représentants de toutes les parties intéressées (producteurs, utilisateurs, pouvoirs publics, associations, centres techniques, …).

    En vue d'améliorer la qualité de ces documents,un dispositif de retour d'expérience a été mis en place auprès des utilisateurs. L’information recueillie permettra en particulier d'apprécier la nécessité de modifier le document publié.

    Afin d'adapter au mieux son contenu à vos attentes, AFNOR vous invite à répondre à ce questionnaire.