NormInfo

tutoriels

Publication

Informatique de santé - Architecture de service - Partie 3 : point de vue informatique

NF EN ISO 12967-3

Suivie par la Commission : Commission de Normalisation de l'Informatique de la Santé et de l'Action Sociale Origine des travaux : Européenne
    Motif : Révision de document

Résumé :

HISA spécifie les exigences fondamentales d'une "infrastructure d'informations" et des services d'interstitiels spécifiques au domaine de la santé. La présente partie de l'ISO 12967 spécifie les caractéristiques fondamentales du modèle de traitement qu'une couche architecturale spécifique (c'est-à-dire la couche interstitielle) du système d'informations doit mettre en place pour assurer une interface cohérente et intégrée aux données d'entreprise communes et prendre en charge les processus métier fondamentaux de l'organisme de santé, tel que défini dans l'ISO 12967-1. Le modèle de traitement est spécifié sans émettre d'hypothèse explicite ou implicite sur les technologies physiques, les outils ou les solutions à adopter pour sa mise en place physique dans le cadre des différents scénarios cible. La spécification n'en est pas moins formelle, exhaustive et sans ambiguïté, afin de permettre aux implémenteurs de prévoir une conception efficace du système dans l'environnement technologique spécifique sélectionné pour sa mise en place physique. Le modèle de traitement fournit la base permettant de garantir la cohérence des différentes spécifications de l'ingénierie et de la technologie (notamment des langages de programmation et des mécanismes de communication) étant donné qu'elles doivent être conformes au même objet du modèle de traitement. Cette cohérence permet de garantir l'interfonctionnement ouvert et la portabilité des composants dans la mise en place finale. Elle n'a pas pour objet d'être une représentation fixe et exhaustive de toutes les interfaces possibles susceptibles d'être nécessaires aux exigences d'une entreprise de santé. Elle spécifie simplement un ensemble de caractéristiques (en termes d'objets organisationnels globaux et de traitement individuels) identifiées comme étant essentielles et communes à tous les organismes de santé et que le modèle de traitement mis en place par la couche interstitielle satisfait.

Voir plus Voir moins

Informations complémentaires :
  • Les normes sont élaborées par des commissions de normalisation, gérées par AFNOR et les Bureaux de normalisation des professions, qui rassemblent des représentants de toutes les parties intéressées (producteurs, utilisateurs, pouvoirs publics, associations, centres techniques, …).

    En vue d'améliorer la qualité de ces documents,un dispositif de retour d'expérience a été mis en place auprès des utilisateurs. L’information recueillie permettra en particulier d'apprécier la nécessité de modifier le document publié.

    Afin d'adapter au mieux son contenu à vos attentes, AFNOR vous invite à répondre à ce questionnaire.