NormInfo

tutoriels

Publication

Filtres à air de ventilation générale - Partie 4 : méthode de conditionnement afin de déterminer l'efficacité spectrale minimum d'essai

NF EN ISO 16890-4

Suivie par la Commission : Séparateurs aérauliques Origine des travaux : Internationale
    Motif : Nouvelle norme

Résumé:

La présente partie de l'ISO 16890 établit une méthode de conditionnement pour déterminer l'efficacité spectrale minimum d'essai. Elle est destinée à être utilisée conjointement avec l'ISO 16890-1, l'ISO 16890-2 et l'ISO 16890-3 et fournit les exigences d'essai associées pour le dispositif d'essai et l'enceinte de conditionnement ainsi que le mode opératoire de conditionnement à suivre. La méthode de conditionnement décrite dans la présente partie de l'ISO 16890 se réfère à un banc d'essai ayant une surface frontale nominale de 610 mm x 610 mm (24 inch x 24 inch) . L'ISO 16890 (toutes les parties) concerne les éléments filtrant de ventilation générale ayant une efficacité ePM1 inférieure ou égale à 99 pour cent et une efficacité ePM10 supérieure à 20 pour cent , lorsqu'ils sont soumis à essai selon les modes opératoires définis dans l'ISO 16890 (toutes les parties) . NOTE Pour ce mode opératoire, la limite inférieure est fixée à une efficacité minimale ePM10 de 20 pour cent étant donné qu'il est très difficile pour un élément filtrant d'essai, en dessous de ce niveau, de respecter les exigences de validité statistique de ce mode opératoire. En dehors de ces fractions d'aérosol, les éléments filtrants sont évalués par d'autres méthodes d'essai applicables. Voir l'ISO 29463 (toutes les parties) . Les éléments filtrants utilisés dans les épurateurs d'air ambiant portatifs sont exclus du domaine d'application de la présente partie de l'ISO 16890. Les résultats de performance obtenus conformément à l'ISO 16890 (toutes les parties) ne peuvent pas être utilisés quantitativement pour prédire les performances en service, en ce qui concerne l'efficacité et la durée de vie. Les résultats de la présente partie de l'ISO 16890 peuvent également être utilisés par d'autres normes qui définissent ou classent l'efficacité spectrale dans la plage granulométrique de 0,3 micron m à 10 ?m lorsque le mécanisme d'élimination électrostatique est un facteur important à prendre en compte, par exemple l'ISO 29461.

Voir plus Voir moins

Informations complémentaires :
  • Les normes sont élaborées par des commissions de normalisation, gérées par AFNOR et les Bureaux de normalisation des professions, qui rassemblent des représentants de toutes les parties intéressées (producteurs, utilisateurs, pouvoirs publics, associations, centres techniques, …).

    En vue d'améliorer la qualité de ces documents,un dispositif de retour d'expérience a été mis en place auprès des utilisateurs. L’information recueillie permettra en particulier d'apprécier la nécessité de modifier le document publié.

    Afin d'adapter au mieux son contenu à vos attentes, AFNOR vous invite à répondre à ce questionnaire.