NormInfo

tutoriels

Publication

Sécurité des machines de coupage thermique

NF EN ISO 17916

Suivie par la Commission : Matériel de soudage au gaz Origine des travaux : Internationale
    Motif : Nouvelle norme

Résumé :

1 Domaine d'application La présente Norme internationale spécifie les prescriptions et mesures de sécurité relatives à la conception, à la construction, à la fabrication, au transport, à l'installation, à l'utilisation, à la maintenance et à la mise hors service des machines. La présente Norme internationale s'applique aux machines utilisant des procédés de coupage thermique et/ou de marquage, tels que l'oxycoupage, le coupage par arc de plasma. La présente Norme internationale s'applique aux machines dont la base est conçue comme une machine en porte-à-faux à portique ouvert ou dont le transporteur est incorporé à la table de coupage. La présente Norme internationale ne traite pas des normes de conception d'outils spécifiques, par exemple les normes relatives aux tuyaux souples d'oxygaz, les exigences électriques relatives aux générateurs de plasma. La plupart des outils utilisés sur les machines de coupage thermique ont des normes de conception spécifiques. La présente Norme internationale ne traite pas des équipements de découpe à main ni des équipements de découpe combinés avec un système de suivi contraint monté sur la pièce. Les risques engendrés par les outils de coupage thermique peuvent être traités dans des normes connexes. Les risques engendrés par le rayonnement laser, excepté ceux engendrés par les lasers indicateurs de position, ne sont pas traités dans la présente Norme internationale. Ces risques sont traités dans l'ISO 11553. Les machines qui combinent des procédés thermiques avec d'autres procédés (par exemple meulage, forage, fraisage, etc.) ne sont que partiellement traitées dans la présente norme. Les risques engendrés par ces autres procédés peuvent être traités dans des normes connexes.

Voir plus Voir moins

Informations complémentaires :
  • Les normes sont élaborées par des commissions de normalisation, gérées par AFNOR et les Bureaux de normalisation des professions, qui rassemblent des représentants de toutes les parties intéressées (producteurs, utilisateurs, pouvoirs publics, associations, centres techniques, …).

    En vue d'améliorer la qualité de ces documents,un dispositif de retour d'expérience a été mis en place auprès des utilisateurs. L’information recueillie permettra en particulier d'apprécier la nécessité de modifier le document publié.

    Afin d'adapter au mieux son contenu à vos attentes, AFNOR vous invite à répondre à ce questionnaire.