NormInfo

tutoriels

Publication

Pétrole et produits connexes - Détermination du comportement au vieillissement des fluides et huiles inhibés au moyen de l'essai TOST - Partie 3 : méthode anhydre pour les fluides hydrauliques synthétiques

NF EN ISO 4263-3

Suivie par la Commission : LUBRIFIANTS Origine des travaux : Internationale
    Motif : Revision de norme

Résumé :

La présente partie de l'ISO 4263 spécifie une méthode permettant d'évaluer les caractéristiques de vieillissement des fluides hydrauliques synthétiques des catégories HFDU, HEES, HEPG et HETG définies par exemple dans l'ISO 12922 [ ] et l'ISO 15380 [ 2 ]. Le vieillissement est accéléré par la présence d'oxygène et de catalyseurs métalliques à température élevée et la dégradation du fluide est suivie par l'évolution de son indice d'acide. D'autres parties de l'ISO 4263 spécifient des méthodes similaires permettant d'évaluer les caractéristiques de vieillissement des huiles minérales et de catégories spécifiques de fluides difficilement inflammables utilisés dans des applications hydrauliques et autres. NOTE D'autres signes peuvent indiquer la détérioration des fluides, comme la formation de dépôts insolubles, la corrosion du bobinage de catalyseurs, ou un changement de viscosité. Cela traduit une oxydation du fluide mais il n'en est pas tenu compte pour la prévision de la durée de résistance à l'oxydation. Une étude est en cours pour essayer d'établir une corrélation entre ces phénomènes et l'utilisation en service. La présente méthode d'essai peut servir à comparer la stabilité à l'oxydation de fluides qui ne sont pas sujets à la contamination par l'eau. Cependant, en raison du très grand nombre de types d'applications sur le terrain, la corrélation des résultats de ces essais avec les performances réelles en service peut varier beaucoup, et il est préférable de faire appel à l'expérience. La fidélité de la présente méthode d'essai n'est pas établie car aucun essai interlaboratoires n'a été effectué. Tant que de tels essais n'ont pas été faits, il se peut que la méthode soit jugée inacceptable pour le contrôle des spécifications ou en cas de litige.

Voir plus Voir moins

Informations complémentaires :
  • Les normes sont élaborées par des commissions de normalisation, gérées par AFNOR et les Bureaux de normalisation des professions, qui rassemblent des représentants de toutes les parties intéressées (producteurs, utilisateurs, pouvoirs publics, associations, centres techniques, …).

    En vue d'améliorer la qualité de ces documents,un dispositif de retour d'expérience a été mis en place auprès des utilisateurs. L’information recueillie permettra en particulier d'apprécier la nécessité de modifier le document publié.

    Afin d'adapter au mieux son contenu à vos attentes, AFNOR vous invite à répondre à ce questionnaire.