NormInfo

tutoriels

Publication

Corrosion des métaux et alliages - Essais de corrosion sous contrainte - Partie 3 : préparation et utilisation des éprouvettes cintrées en U.

NF EN ISO 7539-3

Suivie par la Commission : Corrosion et protection des matériaux métalliques - Revêtements métalliques et inorganiques Origine des travaux : Européenne
    Motif : Nouveau document

Résumé :

- La présente partie de l'ISO 7539 couvre les procédures de définition, de préparation et d'utilisation d'éprouvettes cintrées en U, servant à évaluer la sensibilité d'un métal à la corrosion sous contrainte. Pour les besoins de la présente partie de l'ISO 7539, le terme "métal" inclut également les alliages. - Les éprouvettes cintrées en U peuvent être utilisées pour tester une multitude de formes de produits. Elles sont principalement utilisées pour les tôles, plaques ou matériaux profilés, qui fournissent facilement des éprouvettes plates de section rectangulaire, mais peuvent être employées également pour les matériaux moulés, les fils métalliques ou les barres, sous la forme d'éprouvettes usinées de section circulaire. Elles peuvent aussi être utilisées pour des pièces assemblées par soudage. - Les éprouvettes cintrées en U sont fréquemment utilisées pour déterminer si un métal est sensible à la corrosion fissurante sous contrainte dans un environnement donné. Ce type d'essai est réalisé en laboratoire pour classer les matériaux selon leur sensibilité, aux fins d'applications spécifiques et, dans des environnements de service, pour évaluer le risque de rupture. - Les principaux avantages de l'essai résident dans sa simplicité et son adaptabilité subséquente à l'application en usine. Le procédé présente, par contre, un inconvénient en ce sens qu'il ne permet pas de quantifier les contraintes et doit donc être remplacé par une autre méthode si une quantification s'avère indispensable.

Voir plus Voir moins

Informations complémentaires :
  • Les normes sont élaborées par des commissions de normalisation, gérées par AFNOR et les Bureaux de normalisation des professions, qui rassemblent des représentants de toutes les parties intéressées (producteurs, utilisateurs, pouvoirs publics, associations, centres techniques, …).

    En vue d'améliorer la qualité de ces documents,un dispositif de retour d'expérience a été mis en place auprès des utilisateurs. L’information recueillie permettra en particulier d'apprécier la nécessité de modifier le document publié.

    Afin d'adapter au mieux son contenu à vos attentes, AFNOR vous invite à répondre à ce questionnaire.