NormInfo

tutoriels

Publication

Acoustique - Méthodes d'essais audiométriques - Partie 3 : audiométrie vocale

NF EN ISO 8253-3

Suivie par la Commission : Acoustique physiologique - intelligibilite - risque Origine des travaux : Internationale
Votre contact : Paula CASTILLO Motif : Revision de norme

Résumé :

La présente partie de l'ISO 8253 spécifie les méthodes fondamentales d'essais de reconnaissance vocale pour les applications audiologiques. Afin d'assurer l'existence d'exigences minimales de précision et de comparabilité entre différents modes opératoires d'essai, y compris pour des essais de reconnaissance vocale dans différentes langues, la présente partie de l'ISO 8253 spécifie les exigences relatives à la composition, à la validation et à l'évaluation des messages vocaux et à la réalisation des essais de reconnaissance vocale. La présente partie de l'ISO 8253 ne spécifie pas le contenu des messages vocaux, en raison de la multiplicité des langues. De plus, la présente partie de l'ISO 8253 spécifie également la détermination de valeurs de référence et les exigences à remplir pour ce faire, ainsi que le mode de présentation. La présente partie de l'ISO 8253 spécifie les modes opératoires et les exigences applicables à l'audiométrie vocale, la présentation des messages vocaux enregistrés s'effectuant par conduction aérienne au moyen d'un écouteur ou en champ acoustique à l'aide d'un haut-parleur. Elle décrit des méthodes d'utilisation de bruits, soit comme bruits de masquage appliqués à l'oreille non testée, soit comme bruits de fond. Pour certains sujets, par exemple les enfants, il peut être nécessaire de recourir à des modes opératoires d'essai modifiés, qui ne sont pas spécifiés dans la présente partie de l'ISO 8253. La présente partie de l'ISO 8253 ne traite pas des essais spécialisés tels que ceux qui servent à évaluer l'audition directionnelle et l'audition dichotique.

Voir plus Voir moins

Informations complémentaires :
  • Les normes sont élaborées par des commissions de normalisation, gérées par AFNOR et les Bureaux de normalisation des professions, qui rassemblent des représentants de toutes les parties intéressées (producteurs, utilisateurs, pouvoirs publics, associations, centres techniques, …).

    En vue d'améliorer la qualité de ces documents,un dispositif de retour d'expérience a été mis en place auprès des utilisateurs. L’information recueillie permettra en particulier d'apprécier la nécessité de modifier le document publié.

    Afin d'adapter au mieux son contenu à vos attentes, AFNOR vous invite à répondre à ce questionnaire.