NormInfo

tutoriels

Publication

Ergonomie de l'interaction homme-système - Partie 400 : principes et exigences pour les dispositifs d'entrée physiques

NF EN ISO 9241-400

Suivie par la Commission : Ergonomie Origine des travaux : Internationale
    Motif : Nouvelle norme

Résumé :

La présente partie de l'ISO 9241 présente les lignes directrices relatives aux dispositifs d'entrée physiques pour systèmes interactifs. Elle donne des indications en fonction de facteurs ergonomiques pour les dispositifs d'entrée suivants: claviers, souris, souris optiques, manettes, boules roulantes, pavés tactiles, tablettes et barres graphiques, écrans tactiles, stylets et photostyles, dispositifs à commande vocale, dispositifs à commande gestuelle. La présente partie de l'ISO 9241 définit et énonce les principes ergonomiques applicables pour la conception et l'utilisation des dispositifs d'entrée. Ces principes sont censés être utilisés pour générer des recommandations pour la conception de produits et leur utilisation. La présente partie de l'ISO 9241 définit des termes applicables à la série 400 de l'ISO 9241. Pour certaines applications, par exemple dans des domaines où la sécurité est primordiale, d'autres principes peuvent s'appliquer et avoir la priorité sur les lignes directrices données ici. La présente partie de l'ISO 9241 détermine également les propriétés des dispositifs d'entrée concernant l'utilisabilité, à savoir les propriétés fonctionnelles, électriques, mécaniques et relatives à la maintenabilité et à la sécurité. Les aspects d'interdépendance par rapport à l'environnement d'utilisation et aux logiciels sont également étudiés. Parmi ces propriétés, certaines peuvent relever d'autres réglementations ou normes. Elles sont considérées selon l'exemple des propriétés électriques. Dans ce cas, la présente partie de l'ISO 9241 tient compte des propriétés suivantes. - Propriétés soumises à l'influence de considérations prépondérantes. - Propriétés susceptibles d'entraver l'utilisabilité.

Voir plus Voir moins

Informations complémentaires :
  • Les normes sont élaborées par des commissions de normalisation, gérées par AFNOR et les Bureaux de normalisation des professions, qui rassemblent des représentants de toutes les parties intéressées (producteurs, utilisateurs, pouvoirs publics, associations, centres techniques, …).

    En vue d'améliorer la qualité de ces documents,un dispositif de retour d'expérience a été mis en place auprès des utilisateurs. L’information recueillie permettra en particulier d'apprécier la nécessité de modifier le document publié.

    Afin d'adapter au mieux son contenu à vos attentes, AFNOR vous invite à répondre à ce questionnaire.