NormInfo

tutoriels

Publication

Mesure de débit de gaz au moyen de Venturi-tuyères en régime critique

NF EN ISO 9300

Suivie par la Commission : DEBITMETRIE DANS LES CONDUITES FERMEES Origine des travaux : Internationale
Votre contact : Aurélie THIEBAUD Motif : Revision de norme

Résumé :

La présente Norme internationale spécifie la géométrie et le mode d'emploi (installation dans un circuit et conditions opératoires) de Venturi-tuyères en régime critique (CFVN) utilisés pour déterminer le débit-masse de gaz traversant le circuit. Elle donne également les informations nécessaires au calcul du débit et de l'incertitude associée. Elle s'applique aux Venturi-tuyères au sein desquels l'écoulement gazeux est accéléré jusqu'à atteindre la vitesse critique au col (la vitesse d'un écoulement critique est égale à la vitesse locale du son), et uniquement lorsqu'il existe un écoulement stationnaire monophasique de gaz. Lorsque l'écoulement est critique, le débit-masse traversant le Venturi-tuyère est le plus grand débit possible pour les conditions régnant à l'amont, tandis que les CFVN peuvent être utilisés uniquement à l'intérieur des limites spécifiées, par exemple pour le rapport du diamètre au col au diamètre à l'entrée et pour le nombre de Reynolds au col. La présente Norme internationale traite de CFVN pour lesquels des étalonnages directs ont été effectués, en nombre suffisant pour permettre de déterminer les coefficients avec une marge prévisible d'incertitude. Des informations sont données dans les cas où la conduite à l'amont du CFVN est de section circulaire, ou il peut être supposé qu'il existe un grand volume à l'amont du CFVN ou à l'amont d'un ensemble de CFVN montés en groupe. La configuration en groupe permet d'installer les CFVN en parallèle et d'obtenir ainsi des débits élevés. Pour un mesurage de haute précision, des Venturi-tuyères usinés avec exactitude sont décrits pour des applications à faible nombre de Reynolds.

Voir plus Voir moins

Informations complémentaires :
  • Les normes sont élaborées par des commissions de normalisation, gérées par AFNOR et les Bureaux de normalisation des professions, qui rassemblent des représentants de toutes les parties intéressées (producteurs, utilisateurs, pouvoirs publics, associations, centres techniques, …).

    En vue d'améliorer la qualité de ces documents,un dispositif de retour d'expérience a été mis en place auprès des utilisateurs. L’information recueillie permettra en particulier d'apprécier la nécessité de modifier le document publié.

    Afin d'adapter au mieux son contenu à vos attentes, AFNOR vous invite à répondre à ce questionnaire.