NormInfo

tutoriels

Publication

Air intérieur des véhicules routiers - Partie 4 : méthode pour la détermination des émissions de composés organiques volatils des parties et des matériaux intérieurs des véhicules - Méthode de la petite chambre

NF ISO 12219-4

Suivie par la Commission : Air intérieur Origine des travaux : Internationale
    Motif : Nouvelle norme

Résumé :

La présente partie de l'ISO 12219 spécifie une méthode d'analyse qualitative et quantitative des composés organiques en phase vapeur (volatils et certains semi-volatils) émis par les matériaux des habillages intérieurs de véhicules dans des conditions d'utilisation réelle simulées, en utilisant une petite chambre d'essai d'émissions (petite chambre). La petite chambre est destinée à assurer une fonction de transfert aux émissions orientées véhicule. Cette méthode sert à évaluer les nouveaux matériaux des habillages intérieurs de véhicules mais peut, en principe, être appliquée aux matériaux de véhicules usagés. Les composés cibles comprennent les COV (appelés, par convention, composés organiques dans la gamme de volatilité du n-hexane au n-hexadécane) et les composés carbonylés volatils tels que le formaldéhyde. Le mode opératoire d'analyse spécifié pour les COV est l'ISO 16000-6 et, pour le formaldéhyde et certains autres composés carbonylés légers, l'ISO 16000-3. La présente partie de l'ISO 12219 complète les normes ASTM D5116 et VDA 276 et fournit aux laboratoires d'essai tiers et au secteur industriel une méthode pour : a) identifier l'effet des conditions d'utilisation réelle sur les données d'émissions de COV spécifiques, b) comparer les émissions de COV spécifiques de différents ensembles, c) évaluer et trier les données d'émissions de COV spécifiques des ensembles, d) fournir des données d'émissions de COV spécifiques pour établir et vérifier une corrélation entre la méthode orientée matériau et la méthode orientée véhicule, e) évaluer les ensembles prototypes de "faibles émissions" pendant le développement.

Voir plus Voir moins

Informations complémentaires :
  • Les normes sont élaborées par des commissions de normalisation, gérées par AFNOR et les Bureaux de normalisation des professions, qui rassemblent des représentants de toutes les parties intéressées (producteurs, utilisateurs, pouvoirs publics, associations, centres techniques, …).

    En vue d'améliorer la qualité de ces documents,un dispositif de retour d'expérience a été mis en place auprès des utilisateurs. L’information recueillie permettra en particulier d'apprécier la nécessité de modifier le document publié.

    Afin d'adapter au mieux son contenu à vos attentes, AFNOR vous invite à répondre à ce questionnaire.