NormInfo

tutoriels

Publication

Analyse sensorielle - Guide général à l'attention du personnel des laboratoires d'analyse sensorielle - Partie 1 : responsabilités du personnel

NF ISO 13300-1

Suivie par la Commission : Analyse sensorielle Origine des travaux : Internationale
Votre contact : Jesika BARISIC Motif : Nouvelle norme

Résumé :

La présente partie de l'ISO 13300 fournit des lignes directrices relatives aux fonctions attribuées au personnel d'une part, pour améliorer l'organisation du laboratoire d'analyse sensorielle et l'efficacité des essais sensoriels et, d'autre part, pour optimiser l'emploi du personnel. La présente Norme internationale s'applique à tous les organismes qui prévoient la mise en oeuvre d'une structure formelle consacrée à l'analyse sensorielle. Les principaux aspects à prendre en compte sont la formation, l'expérience et le niveau de compétence professionnelle des membres du personnel, et les responsabilités du personnel à trois niveaux de fonction différents: directeur du laboratoire d'analyse sensorielle, analyste sensoriel ou animateur de jury, technicien de séance. Les présentes lignes directrices sont valables pour les types de laboratoires d'analyse sensorielle, principalement ceux de l'industrie, des organismes de recherche et de développement, des organismes de service et des administrations officielles chargées du contrôle des produits. En principe, un laboratoire d'analyse sensorielle est supposé capable de réaliser tous les types d'essais sensoriels, c'est-à-dire les essais analytiques, tels que les essais de discrimination, les analyses descriptives (profil sensoriel) ainsi que les essais consommateurs, comme les essais hédoniques. La nature des activités sensorielles d'un organisme détermine les limites et les conditions à prendre en considération pour les prévisions et la mise en oeuvre des activités du laboratoire d'analyse sensorielle et de son personnel.

Voir plus Voir moins

Informations complémentaires :
  • Les normes sont élaborées par des commissions de normalisation, gérées par AFNOR et les Bureaux de normalisation des professions, qui rassemblent des représentants de toutes les parties intéressées (producteurs, utilisateurs, pouvoirs publics, associations, centres techniques, …).

    En vue d'améliorer la qualité de ces documents,un dispositif de retour d'expérience a été mis en place auprès des utilisateurs. L’information recueillie permettra en particulier d'apprécier la nécessité de modifier le document publié.

    Afin d'adapter au mieux son contenu à vos attentes, AFNOR vous invite à répondre à ce questionnaire.