NormInfo

tutoriels

Publication

Surveillance et diagnostic d’état des machines - Interprétation des données et techniques de diagnostic - Partie 2 : applications à base de modèles de données

NF ISO 13379-2

Suivie par la Commission : Surveillance et diagnostic des machines Origine des travaux : Internationale
    Motif : Nouvelle norme

Résumé :

1 La présente partie de l'ISO 12966 donne un aperçu de la détermination par chromatographie en phase gazeuse des acides gras, libres et liés, dans les corps gras d'origines animale et végétale après leur conversion en esters méthyliques d'acides gras (EMAG). La détermination qualitative et quantitative de la composition des acides gras par chromatographie en phase gazeuse (CPG) est une application couramment utilisée dans l'analyse des lipides. Elle est utilisée pour la caractérisation des corps gras ou des produits alimentaires gras après l'extraction de l'huile de la matrice. Les acides gras liés des triacylglycérols (TAG) et, selon la méthode d'estérification, les acides gras libres (AGL) et autres lipides, sont convertis en esters méthyliques d'acides gras (EMAG), qui sont déterminés par chromatographie en phase gazeuse sur colonne capillaire. Selon le nombre d'acides gras différents (théoriquement plus de 50 acides gras différents peuvent être présents) des colonnes capillaires d'une longueur de 10 m à 100 m sont utilisées pour la séparation. La CPG des EMAG s'applique à tous les mélanges naturels et synthétiques de tri-, di- et mono-acylglycérols, aux esters d'acides gras, acides gras libres, savons et autres composés gras. Avec cette série de normes, les EMAG de C4 à C26 peuvent être déterminés, y compris les esters méthyliques d'acides gras saturés, les esters méthyliques d'acides gras mono-insaturés cis et trans et les esters méthyliques d'acides gras poly-insaturés cis et trans. Pour la détermination des acides gras à chaîne courte, des esters isopropyliques et butyliques sont souvent utilisés de manière à éviter les interférences avec le pic du solvant et afin de réduire les écarts de réponse du détecteur.

Voir plus Voir moins

Informations complémentaires :
  • Les normes sont élaborées par des commissions de normalisation, gérées par AFNOR et les Bureaux de normalisation des professions, qui rassemblent des représentants de toutes les parties intéressées (producteurs, utilisateurs, pouvoirs publics, associations, centres techniques, …).

    En vue d'améliorer la qualité de ces documents,un dispositif de retour d'expérience a été mis en place auprès des utilisateurs. L’information recueillie permettra en particulier d'apprécier la nécessité de modifier le document publié.

    Afin d'adapter au mieux son contenu à vos attentes, AFNOR vous invite à répondre à ce questionnaire.