NormInfo

tutoriels

Publication

Technique du vide - Méthodes normalisées pour mesurer les performances des pompes à vide - Partie 1 : description générale

NF ISO 21360-1

Suivie par la Commission : Compresseurs et technologie du vide Origine des travaux : Internationale
    Motif : Nouvelle norme

Résumé :

La présente partie de l'ISO 21360 spécifie trois méthodes pour le mesurage de débit volumique ainsi qu'une méthode pour le mesurage de la pression de base, une méthode pour le mesurage du coefficient de compression et une méthode pour le mesurage de la pression critique de refoulement de la pompe à vide. La première méthode pour le mesurage du débit volumique (la méthode du flux) est un concept de base dans lequel un flux stable de gaz est injecté dans la pompe tout en mesurant la pression d'entrée. En pratique, le mesurage du flux de gaz peut être compliqué ou inexact. Pour cette raison, deux autres méthodes sont spécifiées pour éviter le mesurage direct du flux. La seconde méthode pour le mesurage du débit volumique (la méthode du diaphragme) est utilisée pour les très petits flux à de très faibles pressions d'entrée (sous vide élevé ou très élevé). Elle est basée sur le mesurage du taux de compression dans un dôme d'essai à deux chambres séparées par une paroi comportant un diaphragme circulaire. La troisième méthode pour le mesurage du débit volumique (la méthode d'aspiration) est adaptée pour les mesurages automatisés. Elle est basée sur l'évacuation d'un grand récipient. Le débit volumique est calculé à partir de deux pressions, avant et après une période de pompage, et à partir du volume du dôme d'essai. Différents effets comme les taux de fuite et de désorption, le refroidissement du gaz par une expansion presque isentropique pendant la période de pompage et l'augmentation de la résistance du débit dans la conduite de branchement entre le dôme d'essai et la pompe, engendrée par un débit moléculaire à basses pressions, ont une influence sur les résultats de la mesure de pression et du débit volumique résultant.

Voir plus Voir moins

Informations complémentaires :
  • Les normes sont élaborées par des commissions de normalisation, gérées par AFNOR et les Bureaux de normalisation des professions, qui rassemblent des représentants de toutes les parties intéressées (producteurs, utilisateurs, pouvoirs publics, associations, centres techniques, …).

    En vue d'améliorer la qualité de ces documents,un dispositif de retour d'expérience a été mis en place auprès des utilisateurs. L’information recueillie permettra en particulier d'apprécier la nécessité de modifier le document publié.

    Afin d'adapter au mieux son contenu à vos attentes, AFNOR vous invite à répondre à ce questionnaire.