NormInfo

tutoriels

Publication

Guide pour l’évaluation de la réponse des occupants de structures fixes, en particulier de bâtiments et de structures en mer, à un mouvement horizontal de basse fréquence (0,063 à 1 Hz)

NF ISO 6897

Suivie par la Commission : Effets des vibrations sur l'homme Origine des travaux : Internationale
    Motif : Nouvelle norme

Résumé :

1 Objet et domaine d'application 1.1 La présente Norme internationale traite des réponses typiques des personnés au mouvement horizontal de structures dans la gamme de fréquences comprise entre 0,063 et 1 Hz. Les recommandations sont classées selon l'utilisation des structures, et dans le cas de structures fixes en mer, selon la nature des travaux effectués. Les dommages causés aux occupants dus aux vibrations structurelles sont exclus de l'objet de la présente Norme internationale. 1.2 Le mouvement global du corps, provoqué par des vibrations structurelles induites par des forces externes peu fréquentes provenant de l'environnement, est considéré séparément du mouvement global du corps résultant de vibrations structurelles provoquées par l'action de forces se produisant fréquemment. L'action de forces se produisant fréquemment peut résulter de sources externes, de machines ou de services tels que les ascenseurs, les ventilateurs, les climatiseurs d'air, les appareils de chauffage et la plomberie. Les amplitudes perceptibles du mouvement horizontal à basse fréquence des structures ainsi que les amplitudes susceptibles de soulever un minimum de commentaires défavorables ont été incluses. NOTES 1 La perception visuelle du mouvement du bâtiment, l'influence des oscillations avec torsion des structures ainsi que les effets du bruit peuvent influencer la réponse subjective aux vibrations des structures mais aucune évaluation quantitative n'a été faite. 2 Les explosions, les tremblements de terre et autres événements similaires ont été exclus de l'objet de la présente Norme internationale. 3 Une structure fixe en mer est une structure reposant sur le lit de la mer comme par exemple une plate-forme à embase-poids ou une structure métallique en acier avec des fondations sur pieux. Les structures flottantes, les plates-formes sur jambes à câbles tendus et les platesformes oscillantes sont exclues de l'objet de la présente Norme internationale. 4 Dans les bâtiments la réponse des occupants correspond à une population normale et, bien qu'il soit connu que les niveaux de vibration considérés comme satisfaisants varient en fonction des groupes d'âge et du sexe, aucun facteur de correction précis ne peut être proposé pour le moment pour adapter les amplitudes d'accélération en vue de tenir compte de ces influences. Sur les structures fixes en mer les recommandations sont seulement applicables à un personnel entraîné. 5 La présente Norme internationale s'applique au mouvement horizontal de structures perçu par des personnes étant dans n'importe quelle attitude, assise, debout ou allongée.

Voir plus Voir moins

Informations complémentaires :
  • Les normes sont élaborées par des commissions de normalisation, gérées par AFNOR et les Bureaux de normalisation des professions, qui rassemblent des représentants de toutes les parties intéressées (producteurs, utilisateurs, pouvoirs publics, associations, centres techniques, …).

    En vue d'améliorer la qualité de ces documents,un dispositif de retour d'expérience a été mis en place auprès des utilisateurs. L’information recueillie permettra en particulier d'apprécier la nécessité de modifier le document publié.

    Afin d'adapter au mieux son contenu à vos attentes, AFNOR vous invite à répondre à ce questionnaire.