NormInfo

tutoriels

Publication

Fauteuils roulants - Partie 16 : résistance à l'inflammation des dispositifs de soutien postural

NF ISO 7176-16

Suivie par la Commission : Aides techniques pour personnes handicapées, Prothèses et orthèses Origine des travaux : Internationale
    Motif : Revision de norme

Résumé :

La présente partie de l'ISO 7176 spécifie les exigences ainsi que les méthodes d'essai pour l'évaluation de la résistance à l'inflammation, par une flamme simulant une allumette, de tous les dispositifs de soutien postural qui sont fournis comme faisant partie d'un fauteuil roulant ou de son système de soutien. Elle détermine uniquement la résistance à l'inflammation des dispositifs soumis à essai et non l'inflammabilité du fauteuil roulant complet. La présente partie de l'ISO 7176 ne s'applique pas à la résistance à l'inflammation d'autres parties d'un fauteuil roulant, par exemple, les roues, le châssis. Elle ne prend pas en considération les changements de résistance à l'inflammation comme conséquence du lavage ou de l'utilisation. La présente partie de l'ISO 7176 permet de conduire séparément un essai des supports inférieurs/supérieurs (par exemple, des accoudoirs) qui sont généralement utilisés dans le plan horizontal, et des supports antérieurs/postérieurs/latéraux/médiaux (par exemple, des harnais thoraciques, des panneaux de mollets) qui sont généralement utilisés dans le plan vertical. Si aucune norme d'inflammabilité n'est disponible pour soumettre à essai d'autres composants ou accessoires du fauteuil roulant, il est recommandé que des composants structuraux considérés comme étant à risque soient soumis à essai au moins aux niveaux d' d'inflammabilité de la présente partie de l'ISO 7176. Dans la mesure du possible, il est conseillé aux fabricants d'utiliser des matériaux possédant une résistance supérieure à l'inflammation.

Voir plus Voir moins

Informations complémentaires :
  • Les normes sont élaborées par des commissions de normalisation, gérées par AFNOR et les Bureaux de normalisation des professions, qui rassemblent des représentants de toutes les parties intéressées (producteurs, utilisateurs, pouvoirs publics, associations, centres techniques, …).

    En vue d'améliorer la qualité de ces documents,un dispositif de retour d'expérience a été mis en place auprès des utilisateurs. L’information recueillie permettra en particulier d'apprécier la nécessité de modifier le document publié.

    Afin d'adapter au mieux son contenu à vos attentes, AFNOR vous invite à répondre à ce questionnaire.