NormInfo

tutoriels

Publication

Caoutchouc vulcanisé ou thermoplastique - Détermination de la déformation rémanente après compression - Partie 1 : à températures ambiantes ou élevées

NF ISO 815-1

Suivie par la Commission : Méthodes d'essais physiques Origine des travaux : Internationale
    Motif : Revision de norme

Résumé :

Le présent document spécifie des méthodes pour la détermination des caractéristiques de déformation rémanente après compression des caoutchoucs vulcanisés et thermoplastiques à températures ambiantes (une méthode) ou élevées (trois méthodes, A, B, et C, en fonction de la manière dont l'éprouvette est libérée à la fin de l'essai) . Les méthodes sont destinées à mesurer l'aptitude des caoutchoucs de dureté comprise entre 10 DIDC et 95 DIDC, à conserver leurs propriétés élastiques à des températures spécifiées après compression prolongée à déformation constante (normalement 25 pour cent ) dans l'un des deux jeux de conditions d'essai décrits. Pour les caoutchoucs ayant une dureté égale ou supérieure à 80 DIDC, un taux de compression plus faible est utilisé: 15 pour cent lorsque la dureté nominale est comprise entre 80 DIDC et 89 DIDC et 10 pour cent lorsque la dureté nominale est comprise entre 90 DIDC et 95 DIDC. Lorsqu'un caoutchouc est maintenu sous compression, des changements physiques ou chimiques peuvent se produire qui font que le caoutchouc, une fois relâché, ne recouvrera pas ses dimensions initiales. Il en résulte une déformation rémanente dont l'importance dépend à la fois de la durée et de la température de la compression et de la durée, de la température et des conditions de reprise élastique. A températures élevées, les changements chimiques deviennent de plus en plus importants et produisent une déformation permanente. Des essais de déformation rémanente après compression de courte durée, habituellement 24 h, à températures élevées, sont couramment utilisés comme une mesure du degré de vulcanisation, c'est-à-dire comme un moyen de classification des matériaux et une spécification pour assurer la qualité d'un mélange. Des essais de plus longue durée, habituellement 1 000 h, à températures élevées, tiennent compte de l'effet de vieillissement et sont souvent utilisés pour prévoir les performances fonctionnelles, y compris celles des matériaux d'étanchéité. Des essais de courte durée, à température ambiante, montrent principalement l'effet des changements physiques (réorientation des chaînes moléculaires et des charges) .

Voir plus Voir moins

Informations complémentaires :
  • Les normes sont élaborées par des commissions de normalisation, gérées par AFNOR et les Bureaux de normalisation des professions, qui rassemblent des représentants de toutes les parties intéressées (producteurs, utilisateurs, pouvoirs publics, associations, centres techniques, ...).

    En vue d'améliorer la qualité de ces documents, un dispositif de retour d'expérience a été mis en place auprès des utilisateurs. L'information recueillie permettra en particulier d'apprécier la nécessité de modifier le document publié.

    Afin d'adapter au mieux son contenu à vos attentes, AFNOR vous invite à répondre à ce questionnaire.