NormInfo

tutoriels

Publication

Traitement de l'information - Chiffrement de données - Caractéristiques d'interfonctionnement dans la couche physique.

NF ISO 9160

Suivie par la Commission : Sécurité de l'information, protection des données et de la vie privée Origine des travaux : Française
Votre contact : Frédéric SOLBES Motif : Nouveau document

Résumé :

La présente Norme internationale s'applique aux systèmes de chiffrement des informations ADP dans la couche physique des systèmes de transmission de données. La présente Norme internationale s'applique, que l'équipement de chiffrement des données (ECD) constitue un élément physiquement distinct de l'équipement ou qu'il fasse partie intégrante de l'équipement terminal de traitement de données (ETTD) ou de l'équipement terminal de circuit de données (ETCD). Si le chiffrement est intégré dans l'ETTD ou l'ETCD, la présente Norme internationale s'applique aux parties de l'ETTD ou de l'ETCD qui répondent aux exigences de la présente Norme internationale. Les caractéristiques d'interfonctionnement sont définies pour les classes d'interfaces physiques suivantes : V.24, X.20 bis, X.21 bis, X.20 et X.21. La couche physique est décrite dans le Modèle de Référence d'Interconnexion des Systèmes Ouverts, ISO 7498. Au niveau de la couche physique, on chiffre normalement la totalité des SDU. Les caractéristiques d'interfonction nement décrites dans la présente Norme internationale s'appliquent aux modes de transmission synchrone et asynchrone, tant en duplex qu'en semi-duplex. Le corps principal de la présente Norme internationale spécifie les exigences applicables à l'utilisation des différents algorithmes de chiffrement. L'annexe B spécifie des exigences supplémentaires pour la mise en oeuvre du DEA (ANSI X3.92:1981). La présente Norme internationale spécifie également deux autres modes de transmission synchrone - l'option à retard et l'option immédiate - options qui sont incompatibles. La présente Norme internationale spécifie également deux autres effets du signal d'interruption (BREAK) en transmission asynchrone - Classe A et Classe B - qui sont mutuellement incompatibles.

Voir plus Voir moins

Informations complémentaires :
  • Les normes sont élaborées par des commissions de normalisation, gérées par AFNOR et les Bureaux de normalisation des professions, qui rassemblent des représentants de toutes les parties intéressées (producteurs, utilisateurs, pouvoirs publics, associations, centres techniques, …).

    En vue d'améliorer la qualité de ces documents,un dispositif de retour d'expérience a été mis en place auprès des utilisateurs. L’information recueillie permettra en particulier d'apprécier la nécessité de modifier le document publié.

    Afin d'adapter au mieux son contenu à vos attentes, AFNOR vous invite à répondre à ce questionnaire.