NormInfo

tutoriels

Publication

Air ambiant - Surveillance des effets d'organismes génétiquement modifiés (OGM) - Surveillance du pollen - Partie 1 : échantillonnage technique du pollen à l'aide d'un filtre de masse à pollen (FMP) et d'un échantillonneur Sigma-2

XP CEN/TS 16817-1

Suivie par la Commission : Qualité de l'air - atmosphères ambiantes Origine des travaux : Européenne
    Motif : Nouveau document

Résumé :

La présente Spécification technique décrit un mode opératoire relatif à l'utilisation des échantillonneurs passifs Sigma-2 et FMP pour échantillonner le pollen en suspension dans l'air. Tous deux sont conçus pour échantillonner les grosses particules d'aérosols. Les échantillons prélevés sont utilisés pour analyser l'apport de pollen en termes de type et de quantité de pollen, ainsi que l'apport de pollen transgénique. L'échantillonneur passif Sigma-2 offre ici une méthode d'échantillonnage standardisée pour l'analyse microscopique directe du pollen et la quantification de la dispersion aérienne du pollen sur le site. Le FMP permet d'obtenir des quantités suffisantes de pollen pour effectuer en plus des diagnostics par biologie moléculaire pour la détection des OGM. Des informations générales essentielles sur la surveillance des OGM sont données dans la ligne directrice VDI 4330 Part 1 [4], qui repose sur une évaluation intégrée de la variation spatio-temporelle de la culture d'OGM (sources d'OGM), de l'exposition dans l'environnement et des effets biologiques/écologiques. Dans l'idéal, il convient d'effectuer l'échantillonnage de pollen à l'aide d'échantillonneurs techniques pour la surveillance des OGM en association avec la récolte biologique de pollen par les abeilles (CEN/TS 16817-2). L'application d'échantillonneurs techniques passifs et l'utilisation de colonies d'abeilles mellifiques comme échantillonneurs biologiques actifs se complètent à plusieurs niveaux lors de la surveillance de l'exposition au pollen génétiquement modifié. Les échantillonneurs techniques fournissent des résultats représentatifs concernant l'apport de pollen sur le site d'échantillonnage, alors qu'avec les échantillonneurs biologiques tels que les colonies d'abeilles mellifiques, le pollen des plantes à fleurs de la zone est récolté en fonction de l'activité de récolte des abeilles. Cette méthode représente ainsi l'exposition des OGM aux insectes itinérants. En combinant les deux méthodes d'échantillonnage, ces deux principes majeurs d'exposition sont représentés. En outre, une vaste gamme d'espèces de pollen est couverte. Le plan d'échantillonnage dépend de l'objectif d'échantillonnage prévu. Des exemples sont donnés en 6.2.

Voir plus Voir moins

Informations complémentaires :
  • Les normes sont élaborées par des commissions de normalisation, gérées par AFNOR et les Bureaux de normalisation des professions, qui rassemblent des représentants de toutes les parties intéressées (producteurs, utilisateurs, pouvoirs publics, associations, centres techniques, …).

    En vue d'améliorer la qualité de ces documents,un dispositif de retour d'expérience a été mis en place auprès des utilisateurs. L’information recueillie permettra en particulier d'apprécier la nécessité de modifier le document publié.

    Afin d'adapter au mieux son contenu à vos attentes, AFNOR vous invite à répondre à ce questionnaire.