NormInfo

tutoriels

Publication

Mesure de débit des fluides au moyen d’appareils déprimogènes insérés dans des conduites en charge de section circulaire - Partie 5 : cônes de mesure

NF EN ISO 5167-5

Suivie par la Commission : DEBITMETRIE DANS LES CONDUITES FERMEES Origine des travaux : Internationale
    Motif : Nouvelle norme

Résumé :

1 La présente partie de l'ISO 5167 spécifie la géométrie et le mode d'emploi (conditions d'installation et d'utilisation) de cônes de mesure insérés dans une conduite en charge dans le but de déterminer le débit du fluide s'écoulant dans cette conduite. Étant donné que l'incertitude d'un cône de mesure non étalonné risque d'être trop élevée pour une application particulière, l'étalonnage du débitmètre conformément à l'Article 7 pourrait être considéré comme essentiel. La présente partie de l'ISO 5167 fournit également des informations de fond nécessaires au calcul du débit et elle est applicable conjointement avec les exigences stipulées dans l'ISO 5167-1. La présente partie de l'ISO 5167 est applicable uniquement aux cônes de mesure pour lesquels l'écoulement reste subsonique dans tout le tronçon de mesurage et où le fluide peut être considéré comme monophasique. Les cônes de mesure non étalonnés ne peuvent être utilisés que dans des limites spécifiées de diamètre de conduite, de rugosité, de valeur de ? et de nombre de Reynolds. La présente partie de l'ISO 5167 n'est pas applicable au mesurage d'un écoulement pulsé. Elle ne couvre pas l'utilisation de cônes de mesure non étalonnés dans des conduites de diamètre inférieur à 50 mm ou supérieur à 500 mm, ni les cas où les nombres de Reynolds rapportés à la tuyauterie sont inférieurs à 8 x 104 ou supérieurs à 1,2 x 107. Un cône de mesure est un élément primaire composé d'une restriction conique maintenue de manière concentrique au centre de la conduite, le nez du cône étant situé en amont. La conception d'un cône de mesure définie dans la présente partie de l'ISO 5167 comprend une ou plusieurs prises de pression amont dans la paroi et une prise de pression aval positionnée dans la face arrière du cône. Le raccordement à un transmetteur de pression différentielle se fait par un trou dans le cône menant à la barre de support, puis vers le haut à travers la barre de support. D'autres conceptions de cônes de mesure sont possibles; cependant, au moment de la rédaction de cette norme les données permettant de caractériser complètement ces appareils étaient insuffisantes et ces derniers doivent donc être étalonnés conformément à l'Article 7.

Voir plus Voir moins

Informations complémentaires :
  • Les normes sont élaborées par des commissions de normalisation, gérées par AFNOR et les Bureaux de normalisation des professions, qui rassemblent des représentants de toutes les parties intéressées (producteurs, utilisateurs, pouvoirs publics, associations, centres techniques, …).

    En vue d'améliorer la qualité de ces documents,un dispositif de retour d'expérience a été mis en place auprès des utilisateurs. L’information recueillie permettra en particulier d'apprécier la nécessité de modifier le document publié.

    Afin d'adapter au mieux son contenu à vos attentes, AFNOR vous invite à répondre à ce questionnaire.